GM Ultralite (1992)

Présenté au Salon de Detroit de janvier 1992, le prototype Ultralite de General Motors a été construit pour démontrer les avantages de l'utilisation de matériaux récents pour la consommation de carburant en collaboration avec la firme californienne Scaled Composite Inc. Ce concept quatre places réalisé par l’équipe de Chuck Jordan est comme son nom l’indique « ultra léger ». (Article, Photos & Vidéo)

Reyonnah (1950-1954)

Mieux que le scooter, un ingénieur français invente la voiture pliante, la Reyonnah. Cette « passe-partout » de Robert Hannoyer est la grande curiosité du Salon de Paris de 1950. Pas besoin de permis au volant de cette sacrée innovation dont les roues avant sont montées sur parallélogramme. Elles s’écartent pour rouler et se rapprochent à l’arrêt pour prendre moins de place. (Article, Photos & Vidéo)

Rondeau M482 Le Mans GTP (1982)

En 1980, pour la première fois dans l’histoire des 24 Heures du Mans, un pilote s’imposait au volant d’un prototype portant son nom. Cet exploit était réalisé par Jean Rondeau, un enfant du pays tellement fou de l’épreuve mancelle que pour accomplir son rêve de la gagner, il n’hésita pas à prendre son destin en main et à se lancer dans une fabuleuse histoire, bâtie de volonté, d’audace et de témérité. (Article, Photos & Vidéo)

El Tiburon (The Shark) (1962-1965)

Au début des années 60, Henry Covington, un designer industriel de St Petersburg en Floride entreprit la construction d’une voiture basée sur les principes aérodynamiques étudiés par le Dr Augustus Raspet, un expert dans ce domaine. Cette auto insolite ressemblant à un requin portera le nom d’« El Tiburon », qui en espagnol signifie le requin mangeur d'hommes. (Article & Photos)

Hurtu (1896-1929)

Depuis 1867, Auguste-Jacques Hurtu et Victor-Joseph Hautin fabriquent des machines à coudre à Albert dans la Somme. Puis ils diversifient leur entreprise en produisant des cycles avant de revendre leurs parts en 1895 à Jean-Charles-Emile Diligeon. L'ingénieur fortuné installe la SA à Neuilly-sur Seine et investit une somme colossal pour agrandir l’usine d’Albert pour y assembler des automobiles. (Article & Photos)

ItalDesign BMW Nazca Concept (1991)

Au salon de Genève 1991, ItalDesign propose le prototype BMW Nazca que son créateur Fabrizio Giugiaro rêve de voir mis en production par le constructeur bavarois. Ce premier grand projet du jeune designer est en effet un appel à BMW pour la résurrection de sa supercar M1 dessinée en 1978 par son père, Giorgetto Giugiaro, et dont la succession se fait attendre depuis 1981. (Article, Photos & Vidéo)

Rockne (1932-1933)

En 1931, Albert Erskine, Président de Studebaker, annonce l’arrivée d’un nouveau modèle pour succéder à l’Erskine : la Rockne, en l’honneur de Knut Rockne, un célèbre footballeur de l’époque, également ami d’Erskine. Malheureusement, Knut Rockne décédera dans un accident d’avion au Kansas en février 1932 avant que la Rockne soit dévoilée. (Article & Photos)

Graham : Histoire de la Marque (1927-1941)

La marque Graham est issue de la défunte marque Graham-Paige rachetée par les frères Graham en 1927. La firme va réussir à se maintenir pendant treize années malgré la Grande Dépression en présentant des modèles au design novateur. La production automobile cessera en 1941 mais paradoxalement, le nom Graham-Paige survivra jusqu’à nos jours dans le conglomérat Viacom. (Article & Photos)

Futurliner

Fabriqués en 1940 pour la populaire ' Parade of Progress', les Futurliner ont été imaginés par Charles Franklin Kettering, le vice-président de General Motors, qui avait lancé en 1936 ce programme d’expositions itinérantes pour exposer au plus grand nombre de consommateurs américains les véhicules et les nouvelles technologies développées par l'entreprise. (Article & Photos)

Le Fardier de Cugnot (1770)

Tirés par des chevaux, les fardiers militaires sont des chariots destinés à porter de lourdes pièces d’artillerie. Au milieu du XVIIIe siècle, un ingénieur lorrain, Nicolas-Joseph Cugnot réfléchit pour motoriser ces véhicules à l’aide d’une chaudière à vapeur. Soutenu par le duc de Choiseul, ministre de la Guerre de Louis XV, il réalise en 1769 une maquette puis un prototype de ce qui sera la première automobile de l’Histoire. (Article, Photos & Vidéos)

Maxwell (1904-1925)

En 1909, il existait plus d’une centaine de constructeurs automobiles aux Etats-Unis. La marque Maxwell s’était hissée rapidement dans le podium de tête derrière Ford et Buick. Mais à vouloir grandir trop vite, on peut se brûler les ailes. L’homme de la situation sera Walter Percy Chrysler. Ce gestionnaire était réputé pour ses missions de sauvetage d’entreprises. Cette étape fatale marquera la fin de Maxwell et le début de Chrysler. (Article & Photos)

Citroën : Le Double Chevron

En 1900, au cours d’un voyage en Pologne, André Citroën visite une petite entreprise de mécanique ayant mis au point une machine à tailler des engrenages avec denture en forme de chevrons. L'élève de Polytechnique, alors âgé de 22 ans, voit dans cette technologie d’énormes possibilités et le moyen de lancer sa carrière industrielle alors qu’il n’a pas encore achevé ses études. (Article & Photos)

Dolo (1947-1948)

L’existence de la marque Dolo n’aura duré que quelques mois. Pourtant ces prototypes, originaux et ultramodernes, présentés après-guerre recelaient de nombreuses nouveautés avec une carrosserie tout en duralinox soudé, un profilage exceptionnel et une bulle en plexiglas, un nouveau matériau développé chez Alsthom pour l’aéronautique. (Article & Photos)