Dodge Challenger (1970-1974)

Dodge Challenger (1970-1974) 1970 Dodge Challenger T/A 340 Six Pack

 

Publié par Philippe Baron le 28 décembre 2011.

 

Dessinée par Carl Cameron, la Dodge Challenger débarque sur le marché des pony cars en 1969 en tant que modèle 1970 pour en devenir la référence la plus puissante dans sa version R/T. Sa vitesse de pointe est impressionnante pour une voiture destinée à la conduite sur route. Stylée très années 70 avec ses couleurs flashy et ses bandes décoratives, la Challenger atteint le rang d’icône dans 'Vanishing Point' (Point Limite Zéro), un road movie truffé de poursuites devenu le film culte des fans de muscle cars.

 

1970 Dodge Challenger R/T 426 Hemi

 

Dodge avait produit en 1959 la Silver Challenger, une édition limitée disponible en couleur argent uniquement. Dix ans plus tard, le constructeur américain revient à ce nom pour un autre modèle spécial : une pony car décrite comme une voiture compacte mais puissante, stylée mais pas trop onéreuse.

 

1970 Dodge Challenger R/T

 

C’est principalement la gamme de moteurs qui fit le succès commercial de la Challenger avec des options de puissances nombreuses dès le lancement : 6 cylindres en ligne 225 ci (3,7L) à carburateur simple corps de 145 ch SAE à 400 tr/mn et 290 Nm à 2400 tr/mn pour le modèle de base, V8 318 ci (5,2L) à carburateur double corps de 230 ch, V8 340 ci (5,6L) à carburateur 4 corps de 275 ch à 5 000 tr/mn et 460 Nm à 3 200 tr/mn ou 290 ch en version "Six Pack" (3 carburateurs double corps) pour la Challenger T/A, V8 383 ci (6,3L) à carbu double corps de 290 ch, 330 (carbu 4 corps) ou 335 ch (Magnum) sur la Challenger R/T. En option on trouvait aussi le V8 440 ci (7,2L) Magnum à carburateur 4 corps de 375 ch à 4 600 tr/mn et 650 Nm à 3 200 tr/mn. D’une importante capacité d’accélération, le moteur permettait en moins de 20 secondes d’atteindre sa vitesse maximale de 165 km/h. Le V8 440 "Six pack" doté de 3 carburateurs double-corps délivrait lui 390 ch à 4 700 tr/mn et 663 Nm de couple à 3 200 tr/mn. Dodge proposait également l'option V8 426 HEMI fort de 425 ch à 5 000 tr/mn et 650 Nm à 4000 tr/mn, mais couteuse elle ne trouvera que bien peu d'acquéreurs (356 en 1970).

 

1970 Dodge Challenger R/T 426 Hemi Convertible
1970 Dodge Challenger T/A 340 Six Pack
1970 Dodge Challenger R/T 440 Six Pack
1970 Dodge Challenger R/T Convertible

 

En cours d'année 1970 Dodge ajoute au catalogue la Challenger Deputy, finition d'entrée de gamme avec un 6-cylindres en ligne 198 ci à carburateur simple corps de 100 ch. Au même moment, à des fins d'homologation en compétition auprès du Sports Car Club of America (SCCA), organisateur de la Trans-Am, Dodge met au point la série limitée Challenger T/A qui était l'une des premières voitures de série dotée de pneus de dimensions différentes entre l'avant et l'arrière.

 

1970 Dodge Challenger R/T 426 Hemi

 

Pour l'année 1971, de subtiles retouches sont opérées sur la Dodge Challenger, notamment sur les phares et la grille de calandre, mais les ventes baissent. La Challenger R/T se distingue par une grille de calandre noire au lieu de chromée et des vitres de custodes en fibre de verre. Un nouveau coupé à vitres arrière fixes est ajouté au catalogue. Les nouvelles normes de pollution EPA impliquent aussi quelques changements sur les motorisations. L'option V8 440 de 375 ch est abandonnée ainsi que le V8 340. Le V8 383 Magnum est ramené à 300 ch par abaissement du taux de compression. Toutefois, une V8 440 "Six Pack" de 390 ch fait son apparition. La Dodge Challenger est le pace-car officiel des 500 miles d'Indianapolis 1971 et à cet effet, une série limitée de 50 Challenger cabriolet répliques du pace-car sera produite, toutes peintes en "orange HEMI" avec un intérieur et une capote blanche.

 

 

1971 Dodge Challenger R/T 426/425 HP Street Hemi

 

En 1972, avec l'augmentation des tarifs d'assurances et des normes anti-pollution toujours plus strictes (utilisation d'essence sans plomb) la Society of Automotive Engineers (SAE) modifie son mode de calcul de la puissance et du couple, passant de valeurs brutes à des valeurs nettes, ce qui se traduit par des baisses affichées de 20 à 30% ! Ainsi plus que 3 moteurs au catalogue 1972 de la Dodge Challenger et plus aucun Big block : le "Slant Six" 225 ci de 110 ch, le V8 318 ci qui n'affiche plus que 150 ch et le V8 340 qui affiche lui aussi un timide 240 ch.

 

1972 Dodge Challenger

 

Au début de l'année 1973, le gouvernement fédéral impose de nouvelles normes pour les pare-chocs qui se traduisent par des butoirs en plastique ajoutés sur les pare-chocs chromés. Sous le capot, le six-cylindres en ligne disparaît et le V8 318 ci de 150 ch devient la motorisation standard, avec pour seule option le V8 340 ci de 240 ch. La Dodge Challenger termine sa carrière en avril 1974. Durant ses 5 années de production, la Dodge Challenger aura été produite à 188.606 exemplaires.

 

1974 Dodge Challenger Rallye