DeSoto (1957-1959)

1957 DeSoto Adventurer convertible

 

Publié par Philippe Baron le 4 février 2015.

 

La marque DeSoto avait été créée par Walter P. Chrysler en 1928 pour occuper le créneau ‘milieu de gamme’ de la Chrysler Corporation. Le choix du nom est alors assez évocateur, en l’honneur d’Hernando de Soto, l’explorateur espagnol qui découvrit le Mississippi et d’autres territoires des Amériques au XVIème siècle. 

 

1957 DeSoto Fireflite convertible

 

 

Peu après, la compagnie fit néanmoins l'acquisition de Dodge, une marque au positionnement similaire. La stratégie du groupe Chrysler fut alors de placer les DeSoto meilleur marché que les Dodge, destinées à un public plus aisé mais toujours dans le milieu de gamme. DeSoto connut alors un relatif succès avec des ventes plus fortes que celles de la marque Dodge. Dans l'optique de dynamiser les ventes de cette dernière, le positionnement des deux marques fut inversé à partir de 1933 et DeSoto partagea la plupart de ses plates-formes de voiture avec celles de la marque Chrysler.

 

1957 DeSoto Adventurer Hardtop Coupe

DeSoto se développa jusqu'au milieu des années 1950, mais la récession économique de 1958 affecta fortement ses ventes. De plus, avant la guerre, les concessions des marques de la Chrysler Corporation étaient souvent groupées mais il fut ensuite décidé de les séparer. Plymouth, étant une marque plus répandue, obtint souvent la faveur des concessions tandis que DeSoto se retrouva avec un réseau de vente beaucoup plus restreint. Enfin, la concurrence entre les marques de la Chrysler Corporation étant autorisée, Chrysler sortit des modèles meilleurs marchés et Dodge des modèles plus onéreux, ce qui continua de menacer le marché de DeSoto. Avec des ventes en fort déclin depuis 1957, la marque fut officiellement arrêtée le 30 novembre 1960. Les concessions Plymouth et Chrysler furent chargées de vendre, souvent à perte, les derniers modèles produits.

 

1958 DeSoto Firesweep Convertible - Photo : Gooding & Company

En 1957, les DeSoto sont redessinées dans le style ‘Forward Look’ initié par Virgil Exner, chief designer du groupe Chrysler, et traduisant l’aboutissement de ses recherches, entreprises dès le début des années 1950 avec le styliste turinois Ghia. Ce nouveau design se caractérise par un surbaissement marqué du pavillon et de la carrosserie, tandis que les ailerons parfaitement intégrés prennent une dimension impressionnante.

 

1958 DeSoto Fireflite Sportsman Hardtop Sedan

 

La Firesweep se décline soit en berline (sedan) quatre portes, en coupé et station-wagon Shopper. La finition Sportsman s’applique au convertible (cabriolet), au coupé hard-top et à la berline hard-top pour 1957. La Firedome et la Fireflite constituent les séries supérieures richement dotées, qui sont elles-mêmes coiffées par l’Adventurer. Les doubles optiques sont une option pour le millésime 1957, avant d’être montées en série les deux années suivantes. La longueur totale de 5.53 m et l’empattement de 3.20 m sont spectaculairement remarquables, mais correspondent au gabarit des full-sizes américaines de l’époque.

 

1958 DeSoto Firesweep convertible

 

La Firesweep est livrée avec un V8 Dodge de 325 ci (5.3 l environ) doté d’un seul carburateur double corps Stromberg qui développe 245 ch ou 260 en option avec carburateur quadruple corps et une vitesse de pointe de 170 km/h environ. La Firedome (2e génération) dispose d’un V8 291 ci (4.8 l) et pour 1958, en option, le V8 361 ci (5.9 l) de 300 ch, lui permettant le 0 à 100 km/h en dessous des 8 s et une vitesse maximale de 185 km/h. La Fireflite reçoit en 1957 les mêmes motorisations que la Firesweep, mais également le V8 341 ci (5.6 l) de 270 ch avec carburateur double corps et 295 ch avec carburateur quadruple corps.  Pour l’Adventurer, le V8 5.6 l propose 323 ch. Pour le millésime 1960, il ne restera plus au catalogue que la Fireflite et l’Adventurer.

 

1959 DeSoto Firesweep

 

Production 1957 :

Firesweep : 41 239 exemplaires, tous types confondus - Firedome : 45 865 exemplaires, dont 1 297 cabriolets - Fireflite : 28 430 exemplaires, dont 1 151 cabriolets - Aventurer : 1 950 exemplaires, dont 300 cabriolets.

 

1959 DeSoto Adventurer

 

Production 1958 :

Firesweep : 19 414 exemplaires, dont 700 cabriolets - Firedome : 17 479 exemplaires, dont 519 cabriolets - Fireflite : 12 121 exemplaires, dont 474 cabriolets - Adventurer : 432 exemplaires, dont 82 cabriolets.

 

1959 DeSoto Fireflite Station Wagon - Photos : The Wallace Collection

 

Production 1959 :

Firesweep ; 20 794 exemplaires, dont 596 cabriolets – Firedome : 15 076 exemplaires, dont 299 cabriolets – Fireflite : 9 127 exemplaires, dont 186 cabriolets – Adventurer : 687 exemplaires, dont 97 cabriolets.

 

1959 DeSoto Adventurer Convertible