Citroën Xsara Picasso (1999-2010)

 

Publié par Philippe Baron le 2 mars 2014.

 

Au début des années 2000, Citroën se portait bien. Merci au Picasso qui, à cette époque, réalisait à lui tout seul près de la moitié des ventes de la marque. Sa modularité intérieure, son habitacle et sa bouille ronde en faisait un acteur majeur du segment des monospaces compacts. La Citroën Xsara Picasso était l'aboutissement de l'étude de style Xanae, qui avait été présentée au Mondial de l'automobile de Paris, en 1994.


 

 

Pour son premier monospace, Citroën désirait un nom original mais également emblématique pour le différencier des autres modèles. Le nom de Picasso, le célèbre peintre cubiste, fut retenu. Citroën obtint de la famille Picasso l’autorisation d’utiliser le nom dans les termes d’un contrat très strict. Marina Picasso, une des filles de Picasso, fut la seule parmi les ayant-droits du peintre à contester la décision de la famille, se ralliant à l’indignation du monde artistique. Selon certaines sources, le montant des royalties versées par Citroën à Picasso Administration, la société qui gère le patrimoine de l’artiste espagnol, serait d’un montant tournant autour de 100 € par véhicule, ce qui représente une source de revenus très rentable pour la famille, vu le succès des modèles portant la griffe « Picasso ».


 

Le monospace fut présenté au Mondial de l'automobile de Paris 1998 et commercialisé, seulement en décembre 1999, pour peaufiner les derniers essais de mise au point et préparer des stocks, avec l'objectif de concurrencer la Renault Mégane Scénic dans la gamme des monospaces compacts du segment M1.Dans une logique de réduction des coûts de fabrication, la Xsara Picasso a été élaborée sur la plateforme de la Xsara, à mi-chemin, en longueur, entre la berline et le Break. Le monospace reprend donc 60 % d'éléments déjà utilisés sur d'autres modèles du groupe PSA, dont de nombreux éléments mécaniques des autres versions de la Xsara: Les moteurs, BV, transmissions et le train AV complet, le train AR provenant des Berlingo/Partner (Base de Peugeot 405). 

.

 

 

À l'intérieur sur l'aménagement de la planche de bord, sont repris des éléments d’autres modèles du groupe PSA: les molettes de réglages des rétroviseurs dégivrants, de l'inclinaison des phares suivant la charge, la colonne de direction complète avec le volant, le commodo appelé COM 2000, avec commandes des phares, clignoteurs, anti-brouillard AV/AR, essuie-glaces AV/AR, régulateur de vitesse, l'avertisseur sonore, l’astucieux caddie roulant et pliable en plastique baptisé Modubox dans le coffre, la climatisation automatique, le siège conducteur réglable en hauteur avec réglage lombaire, de même que l'autoradio lecteur de CD intégré à la planche de bord. De ce fait, l'assemblage a commencé à l’usine PSA de Vigo, où étaient déjà montées les Xsara 3 et 5 portes, la Citroën C15, les Citroën Berlingo et Peugeot Partner. Toutefois, le véhicule ne partage aucun élément de carrosserie avec les autres versions de la Xsara, le dessin de la ligne étant entièrement nouveau.


 

La Citroën Xsara Picasso se distingue de sa concurrente directe, la Renault Mégane Scénic par, notamment, la grosse bouille d'un profil arrière plus rond et plus allongé avec dans l'habitacle trois fauteuils coulissants de même largeur à l'arrière. Les indicateurs de conduite sont à affichages numériques sur l'ordinateur de bord qui est situé au centre du tableau de bord, juste sous le pare-brise. Celui-ci est parfaitement visible pour l’ensemble des occupants du véhicule. Au vu de ses cotes extérieures, son habitabilité est exceptionnelle en largeur aux coudes.


 

D'abord lancée avec une seule finition et trois motorisations, la gamme s'est progressivement étoffée, en assurant tout au long de sa carrière un très grand succès pour la marque aux chevrons. Au lancement, en décembre 1999 la Xsara Picasso disposait d'un moteur à essence emprunté à la berline (TU5JP/L3, 1 587 cm3, 90 ch) et de deux motorisations diesel (DW10TD/L3 et L4, 1 997 cm3, 90 ch). À l'occasion du millésime 2000, le moteur essence 1.6 l est remplacé, par une évolution (TU5JP/L4, 1 587 cm3, 90 ch) de celui-ci (pistons, taux de compression, circuits de lubrification et de refroidissement, gestion moteur), pour respecter les normes anti-pollution Euro 2000. En outre, s'est ajoutée une version (EW7J4) 1 749 cm3 de 115 ch. 


 

Au millésime 2003, la version haut de gamme "Exclusive" essence et Diesel apparait avec toutes les options de base: et en plus un régulateur/limiteur de vitesse, des freins arrière à disques, des vitres arrière électriques, des phares anti-brouillard avant, une climatisation automatique, sièges finition velours, coussins d'air latéraux dans les dossiers des sièges avant, l'ESP, l'ABS, les jantes alu en trois modèles différents, peinture métallisée idem sur les pares chocs et joncs latéraux etc. Au millésime 2006, 5 versions essence sont disponibles: 1.6i 16V, Xsara Picasso, Xsara Picasso Pack, Xsara Picasso Exclusive, 2.0i 16V BVA Exclusive. 5 versions turbo-diesel: HDi 92 et HDi 110 FAP avec les mêmes finitions que les modèles essence sauf celle de base.


 

La Génération 2007 existe avec trois moteurs et un seul niveau de finition. Il propose un régulateur/limiteur de vitesse, une direction à assistance variable suivant la vitesse, des vitres arrière manuelles, air conditionné, des essuie-vitres intermittents à trois vitesses, un ABS+REF, des airbags conducteur et passager, des airbags latéraux sur le dossier des sièges avant, un antivol intégré à la clé, un cache-bagages, une condamnation centralisée avec plip HF, des vitres avant électriques, 3 sièges arrière coulissants et amovibles, des rétroviseurs extérieurs dégivrants et réglables électriquement, un volant gainé cuir, des vitres teintées et pare-brise athermique, un volant réglable en hauteur, un siège conducteur réglable en hauteur, un autoradio CD - RDS 6 HP avec commandes au volant. Options : peinture métallisée, ESP+AFU, pack automatique, pack confort, pack électrique, jantes alliage 15 pouces, pack look. Moteurs disponibles avec cette finition : 1.6i 16v 110 ch BVM5, 1.6 HDi 92 ch BVM5, 1.6 HDI 110 ch FAP BVM5.


 

Produite à Vigo en début de fabrication, la Citroën Xsara Picasso l'a été aussi à l'usine PSA de Rennes de 2007 à 2009 pour augmenter la production suite au succès du modèle avant de revenir à Vigo. Sa production a finalement été arrêtée pour l'Europe en septembre 2010 après 1 736 727 exemplaires fabriqués, ce qui confirme un succès commercial incontestable. La fabrication continue néanmoins au Brésil, où le Xsara Picasso a été légèrement restylé en adoptant une calandre inspirée de la Citroën C4.