Chevrolet Capitol Truck (1927-1928)

Photo Courtesy of Prestige MotorCar Photography

 

Publié par Philippe Baron le 28 novembre 2012.

 

Lorsque William Durant et Louis Chevrolet commencèrent à vendre des voitures Chevrolet en 1911, la nouvelle marque ne faisait pas partie de la General Motors. William ‘Bill’ Durant était l’ancien directeur de GM au moment de sa fondation en 1908 mais il se retrouva évincé de ses fonctions par les banquiers de la compagnie qui le considéraient inapte pour mener à bien les affaires d’une entreprise de la taille de General Motors. L’esprit revanchard, Billy Durant n’avait alors pour ambition que de regagner sa position en se servant de Chevrolet sur le long terme et de sa prospérité. Le succès financier de la nouvelle firme lui permit alors d’engranger des actions du stock de GM pour en prendre à nouveau le pouvoir. S’inspirant du Model T d’Henry Ford, William Durant se mit à produire des modèles économiques et compétitifs. Les voitures Chevrolet se vendirent plutôt bien et générèrent des profits suffisants pour permettre à William Durant en 1916 de contrôler 54.5 % du stock d’actions de GM et d'en prendre la direction et de se déclarer lui-même président.

 

Le premier camion léger de Chevrolet fut mis en vente en 1918, la même année que la Chevrolet Motor Company fut incorporée dans le groupe GM.  Cette série nommée « 490 » entrait directement en concurrence avec la Ford T avec le même prix de vente. Pas pour très longtemps, car Henry Ford s’empressa de diminuer ses tarifs. A cette époque, Chevrolet ne produisait que des châssis avec moteur, transmission, pare-chocs métalliques, calandre, phares, planche de bord, pédales, levier de vitesse et volant. Pour la carrosserie, les clients devaient se rapprocher d’un manufacturier  indépendant bien que grand nombre d’entre eux s’improvisait carrossier en utilisant le matériau d’usage, le bois. La série « 490 » était motorisée par des moteurs 4-cylindres d’environ 2.8 l développant 25 ch pour une charge utile de 450 kg et atteignant les 50 km/h. Chevrolet proposait également le one-ton Model T, plus puissant avec son 4-cylindres de 3.5 l et une charge utile de 900 kg. En 1922, ces modèles seront renommés « Serie Superior » avant de prendre le nom de « Capitol » en 1927, la dernière année de production des 4-cylindres.


 

Le modèle présenté dans cet article est un Chevrolet Capitol 1-Ton Truck de 1927 appartenant à Bill Grundy de South Barrington dans l’Illinois. Ce petit camion avait été acheté neuf par son grand-père, Bill Ternes, pour travailler dans les champs de sa ferme d’Oshkosh dans le Wisconsin et ceci jusqu’à sa retraite en 1968. Le véhicule acheté alors par Marie et Ward Laiten, oncle et tante de Grundy, restera à l’abri dans un garage jusqu’en 1986. Bill Grundy le récupère ensuite et dès 1989 entreprend sa restauration en se basant sur la brochure originale qui avait été conservée par la famille. Pour sa retraite et pour qu'il puisse garder une bonne condition, le truck Chevrolet est maintenant consigné à ne rouler que sur l’asphalte.

 

Courtesy of the Grundy Family (1951)