Chevrolet Camaro (1966-1969)

1967 Chevrolet Camaro Sport Coupe

 

Publié par Philippe Baron le 16 septembre 2015.

 

Le succès de Ford avec sa Mustang alarme rapidement l’éternel rival Chevrolet qui se doit de répliquer et de proposer à son tour aux jeunes baby-boomers une voiture à la carte. La pony car est présentée le 26 septembre 1966 et se décline en coupé et en cabriolet avec pas moins de quatre versions disponibles avec environ quatre-vingts options d'usine et quarante accessoires du concessionnaire.

 

1967 Chevrolet Camaro L30 327 Convertible

 

Lorsque Ford présente sa Mustang en avril 1964, les dirigeants de GM ne se montrent pas vraiment impressionnés, persuadés qu'il n'existe pas de marché pour ce type de véhicule. Leurs espoirs sont cependant de courte durée car quatre mois seulement après son lancement, 100 000 Mustang sont déjà sorties des chaînes de fabrication. Dans l'urgence, Chevrolet crée le projet XP836 surnommé « Panther » dont les lignes combinent harmonieusement volumes et rondeurs avec des éléments plus anguleux.

 

1967 Chevrolet Camaro Sport Coupe

 

La Camaro de série voit le jour le 26 septembre 1966, sur le tout nouveau châssis F-Body qui se caractérise par un format quatre places et d'une architecture faux châssis à l'avant fixé sur une coque. Ce châssis est basé principalement sur celui d'une autre Chevrolet sortie plus tôt, la Nova. Cultivant la ressemblance avec la Ford Mustang mais montrant une vraie personnalité, la Chevrolet Camaro est cependant bien plus qu’une simple doublure.

 

1967 Chevrolet Camaro RS/SS 350 Convertible

 

La Camaro de base peut être équipée d'un six cylindres en ligne de 230 ci (3.8 l) de 140 ch ou 250 ci (4.0 l) de 155 ch ou du V8 de 327 ci de cylindrée (5.4 l) en 210 ou 275 ch. La Camaro RS (Rally Sport) comporte essentiellement des ajouts esthétiques : calandre noire avec des phares cachés, des feux arrière modifiés et intérieurs spéciaux. La Camaro Z-28 est aussi dérivée de la Camaro de base mais pour courir en Trans-Am Series, ce qui impose des limitations de cylindrées, les moteurs n'excédant pas 5 litres (ou 302 ci), elle sort discrètement en décembre 1966. Elle se caractérise par des freins à disque à l'avant et est propulsée par le V8 de 302 ci. Ce moteur est en fait un 327 ci doté d'un vilebrequin de 283 ci. Enfin, la Camaro SS (Super Sport) est équipée du V8 small block de 350 ci  (5.7 l) de 250 ch ou 295 ch ou du V8 big block de 396 ci (6.5 l) de 325 ch, 350 ch ou 375 ch. Un package RS (pour Rally Sport), pack design/esthétique est également disponible pour donner la Camaro RS/SS.

 

 

Quatre transmissions sont proposées. L'option standard est la boîte manuelle trois rapports Saginaw. Vient ensuite une boite manuelle quatre rapports, mais la transmission la plus populaire est la boîte de vitesses automatique Powerglide à deux rapports. La boîte automatique TH400 à quatre rapports est disponible seulement pour la Camaro SS396. L'option Z28 est rarement connue des acheteurs, seulement six-cent-neuf Z28 ont été vendues en 1967. 

 

1968 Chevrolet Camaro RS/SS 350 Convertible

 

De 1967 à 1968, les Z28 ne reçoivent pas de capots bombés, elles reçoivent l'air par une canalisation complexe attachée à côté du filtre à air en partant jusqu'au tablier pour arriver dans le conduit d'aération sous le pare-brise. Les Z28 sont les seules Camaro à recevoir des jantes « Rally » de 15 pouces de 1967 à 1969, toutes les autres recevant des jantes de 14 pouces. Il est facile de différencier les modèles 1967 et 1968 car ils n'ont pas encore de marqueurs latéraux, ceux-ci furent en effet imposés par l'état américain sur les véhicules neufs en 1968. Production pour 1967 : Camaro : 121 044 exemplaires - Camaro RS : 64 842 - Camaro SS : 34 411 - Camaro Z-28 : 609. Soit 220 906 Camaro contre 477 121 Mustang produites la même année, la Ford qui ne sera jamais véritablement menacée au niveau des ventes par la rivale issue du premier producteur d’automobiles de la planète en 1967.

 

1968 Chevrolet Camaro RS/SS 396
1968 Chevrolet Camaro Z/28

 

En 1968, l'option Z-28 apparaît officiellement au catalogue Camaro, les ventes de ce modèle s'en ressentent et dépassent les 7 000 exemplaires. La grille de la calandre s'affine, les feux de croisement deviennent ovales, certaines versions peuvent recevoir un béquet à l'avant. Les modèles aux moteurs les plus puissants reçoivent des ressorts arrière à plusieurs lames au lieu des monolames installés auparavant. Une version du V8 big block de 396 ci développant 350 ch est disponible pour les Camaro SS. Les modèles 396 sont affublés de deux inserts chromés sur le capot. Production pour 1968 : Camaro : 159 087 exemplaires - Camaro RS : 40 977 - Camaro SS : 27 884 - Camaro Z-28 : 7 199 ex.

 

1968 Chevrolet Camaro Z/28 Convertible
1968 Chevrolet Camaro SS 396
1968 Chevrolet Camaro Z/28

 

En 1969, seuls le capot et le coffre restent identiques. Le nouveau style donne une meilleure impression d'aérodynamisme, avec ses traînées au-dessus des arcs de roues. Le package RS comprend des phares cachés sous une plaque striée. Cette année-là, une Camaro RS/SS cabriolet sert de « pace car » à Indianapolis. Les Z-28 peuvent avoir un capot bombé en option. Un bloc de 283 ci avec un vilebrequin de 327, de 200 ch est développé pour les Camaro de base. Un nouveau V8 350 ci de 255 ch remplace le V8 327 ci de 275 ch. Quant au moteur de la SS350, il est « boosté » à 300 ch.

 

1969 Chevrolet Camaro L72 427/425 HP COPO
1969 Chevrolet Camaro SS 396

 

Pour une meilleure compétitivité en course Trans Am, l'option RPO JL8 sort en milieu d'année 1969, il s'agit de quatre freins à disque. Le système est le même que celui utilisé sur les Corvette. Autre possibilité pour les amateurs de performance ultime, le package ZL1, spécialement conçu pour les courses de dragsters NHLA. Le moteur est alors un V8 de 427 ci, entièrement en aluminium, développant officiellement 425 ch mais officieusement près de 500 ch, ce qui en fait le moteur le plus puissant jamais proposé par Chevrolet. Cette voiture coûtera pratiquement le double du prix d'une Camaro SS396. Pour les utiliser en course, Chevrolet devait en vendre cinquante, ils vendirent soixante-neuf Camaro et deux Corvette équipées de ce moteur. Production pour 1969 : Camaro : 150 078 exemplaires - Camaro RS : 37 773 - Camaro SS : 34 932 - Camaro Z-28 : 20 302. Total première génération : 699 127 exemplaires.

 

1969 Chevrolet Camaro RS/SS 350 Convertible
1969 Chevrolet Camaro Z/28
1969 Chevrolet Camaro SS 350
1969 Chevrolet COPO Camaro Yenko SC 427
1969 Chevrolet Camaro ZL-1 COPO
1969 Chevrolet Camaro ZL-1 COPO
1969 Chevrolet Camaro ZL-1 COPO
1969 Chevrolet Camaro Z/28 RS
1969 Chevrolet Camaro RS/SS 396 Convertible
1969 Chevrolet COPO Camaro Yenko SC 427
1969 Chevrolet COPO Camaro Yenko SC 427