Cadillac Series 60, 61, 62 (1948-1953)

1948 Cadillac Series 62 Convertible Coupe - RM Auctions

 

Publié par Philippe Baron le 11 février 2013.

 

En 1948, à l’arrière des Cadillac des Séries 60, 61 et 61 apparaissent de curieuses amorces d’ailerons intégrant les feux. Les conservateurs concessionnaires de la marque jugent l’idée osée pour une firme représentant un luxe de bon ton. Pourtant ces appendices arrière seront très vite adoptés et se grefferont, sous des formes et des hauteurs diverses, sur les carrosseries de la marque jusqu’en 1964.

 



1948 Cadillac Series 62 Sedanette - Crédit : Gooding & Company

 

La première carrosserie de l’après-guerre de la General Motors voit le jour en février 1948 : Cadillac la partage pour un an avec l’Oldsmobile 98. La GM introduit aussi dans un style assez futuriste les premiers ailerons. Œuvre de Frank Hershey, ces sortes de dérive furent inspirées par le chef du style de la GM, Harley Earl, qui avait admiré les dessins des empennages du chasseur Lockheed bi-poutre P-38 qui s’était montré très efficace au combat.

 

1951 Cadillac Series 62 Coupe - Crédit : Bonhams

 

L’influence d’Harley Earl n’avait cessé de s’amplifier depuis son accession au poste de vice-président de GM en 1938, année où il changea le nom de son département Art & Color Section en Styling. Des années auparavant, Alfred P. Sloan avait établi une planification des produits hiérarchisés et classés par division ou marque sans doublons. Ce cadre de programme donnait à l’équipe d’Harley Earl l’occasion d’étudier une quantité de modèles, d’autant plus GM disposait d’une trésorerie importante, sans contrainte, et que Sloan avait imposé le changement annuel de modèles. Il écrivit à un de ses collègues de la direction : « Je suis certain que nous comprenons combien l’aspect peut influencer les ventes. Les changements introduits sur un nouveau modèle doivent être novateurs et séduisants au point de susciter une demande en faveur de cette nouvelle valeur et, pour ainsi dire, de générer une certaine insatisfaction vis-à-vis des anciens modèles comparés aux nouveaux. » Plus que l’innovation technique ou les méthodes de fabrication, le style régnera sur l’industrie automobile américaine des années cinquante.

 

1949 Cadillac Series 62 Convertible Coupe - Crédit : Gooding & Company

 

Si en 1948, la mécanique est inchangée, en 1949, la grande nouveauté se porte sur l’apparition du V8 à soupapes en tête. Bloc en fonte, 5.42 litres de cylindrée, alésage/course de 96.8 x 92, 160 ch à 3 800 tr/min. La vitesse maximale, atteinte par une berline de la Série 61, est de 160 km/h. Cadillac bénéficie également d’un avantage technologique de poids face à la concurrence, celui de la transmission entièrement automatique à 4 rapports, le dispositif Hydramatic.

 

1951 Cadillac Series 62 Convertible - Crédit Bonhams.

 

Les séries 1949 reçoivent quelques légères modifications au niveau des barres de calandre. Dans l’équipement standard, on note la présence de feux de recul qui apparaîtront timidement trente ans plus tard sur nos voitures françaises. L’innovation esthétique majeure de la part de General Motors est l’apparition d’un coupé sans montants conçus par Ned Nickles, ingénieur en chef de Buick, et le dessinateur Jules Andrade. Ensemble, ils ont finalisé une maquette d’une carrosserie à deux portes, coiffée d’un pavillon en tôle d’acier. Ce type de carrosserie « hardtop » connaît tout de suite un grand succès et sera copié par toute la concurrence. Trois coupés hardtop sont dévoilés en 1949 par la General Motors : la Buick Roadmaster Riviera, l’Oldsmobile Holiday et la Cadillac Coupe de Ville dans la Série 62.

 

 

Dernier vestige d’une avant-guerre encore dans toutes les mémoires, l’immuable Série 75 restera attachée à son style jusqu’en 1950, avant d’arborer les nouvelles carrosseries adoptées par le reste de la gamme deux ans plus tôt. L’année 1953 sera marquée par l’arrivée de l’Eldorado et des bumpers avant, ces obus qui, après les ailerons, représentent la seconde caractéristique esthétique des années cinquante.

 

1948 Cadillac Series 62 Convertible Coupe Carrosserie Fisher - Crédit Photos : Gooding & Company

1949 Cadillac Series 62 Convertible Coupe Fisher - Crédit Photo : Gooding & Company

1952 Cadillac Series 62 Sedan - Photos : Auctions America

1952 Cadillac 60 Fleetwood Special - Photo : Arjan De Rooy