Cord 810/812 (1936-1937)

 

Publié par Philippe Baron le 8 février 2013.

 

Véritable sculpture sur roues, considérée comme l’icône du design industriel américain, la Cord 812 a marqué l’histoire. Si cette voiture n’avait pas existé, il aurait assurément manqué un chapitre fascinant et le Musée d’Art Moderne de New York aurait été privé d’un chef d’œuvre immortel.

 



 

Victime de la grande récession, Cord cesse la fabrication de la L 29 en 1932. Errett Lobban Cord tente de sauver son autre firme, Duesenberg et décide de faire étudier une « petite » Duesenberg. Cette « Baby Duesenberg » sera conçue en étroite collaboration par Auguste Duesenberg et Gordon Miller Buehrig, chef styliste de Duesenberg, assistés par Richard E. Robinson. Comme pour la L29, il est décidé de l’équiper en traction avant. En juin 1935, Gordon Buehrig présente à E. L. Cord la maquette de la nouvelle voiture ; celui-ci est subjugué, il choisit de lui attribuer à nouveau son nom et relance la marque Cord avec pour objectif de la présenter le 2 novembre 1935 au Salon de New York.

 

 

Des semaines de folie vont précéder la présentation officielle de la Cord 810. Les 100 premières voitures prototypes, entièrement faites à la main, sont exposées dans les vitrines de concessionnaires, dont une vingtaine en version cabriolet. Elles sont plus faites pour flatter l’œil que pour rouler. Leur coût de production représentant plusieurs fois leur prix de vente public, elles ne sont pas destinées à la vente.

 

 

La Cord 810 reçoit un énorme succès au Salon de New York. Son design unique est dû à l’équipe du talentueux styliste G. M. Buehrig, constituée de Vince Gardner, de Dale Cosper et complétée de R. E. Robinson. Cette carrosserie monocoque d'avant-garde est révolutionnaire avec ses lignes aérodynamiques. Une forme inoubliable, si belle et intemporelle, qu’elle sera retenue pour sa perfection par le Museum d'art moderne de New York en 1952 ! Le radiateur laisse la place à une calandre aux lignes horizontales courant sur toute la longueur du capot, les marches-pieds ont disparu. La 810 est la première voiture munie de phares escamotables dans les ailes. Il s’agit en fait de phares ‘rétractables’ à l’aide d’une manivelle, un mécanisme adapté des feux d’atterrissage des avions. La Cord 810 est une traction avant, à présélecteur manuel à quatre vitesses, activées électriquement à partir du volant. Harry A. Weaver a supervisé la conception de la transmission et les ingénieurs Stanley Lavoie et George H. Kublin ont choisi un moteur V8 de 125 ch de la filiale Lycoming étudié spécialement en faveur de la 810. 

 

 

 

Chez les concessionnaires, les commandes affluent mais rien n’est prêt sur la ligne de montage. La hâte avec laquelle la 810 est mise en production et le peu d’études sur prototypes vont amener de graves erreurs dans tous les domaines et à tous les stades de la fabrication. Aussi, des voitures seront retournées, pour être démontées partiellement et voir certaines pièces devenues soudainement défectueuses remplacées par de nouvelles. Ces incidents retardent inévitablement l’arrivée des voitures chez les clients, mais Errett L. Cord est un homme de parole et toutes les voitures seront livrées pour Noël 1935…en jouet !

 

Crédit Photos : RM Auctions

 

Admirable homme de marketing, Errett L. Cord a en effet pensé à un cadeau de Noël original pour faire patienter ses clients. Il a fait mouler une réplique de sa voiture à l’échelle 1/32ème dans du bronze et fait monter l’objet sur un socle en marbre. Les clients patienteront encore un peu puisque les premières voitures ne seront livrées qu’au mois de mars 1936. Quatre modèles sont alors disponibles : la « Westchester Sedan », la « Beverly Sedan », le « Sportsman Convertible » et le « Phaeton ». 1174 unités seront produites en 1936.

 

 

La production des Cord 1937 démarre le 18 novembre 1936. La Cord 810 devient la Cord 812. Son moteur est plus puissant, avec l’aide d’un compresseur centrifuge Schwitzer-Cummins, emprunté aux Auburn des années 1934-1936, il permet de hautes performances avec ses 170 ch, et ce, sur tous les modèles. On identifie tout de suite la Cord 812, à ses célèbres et énormes flexibles d’échappements latéraux chromés apparents sur le côté droit du capot. Les Cord 812 sont déclinées en quatre modèles comme la 810.

 

 

La production Cord 810/812 représente 2 320 voitures pour l’année 1937, une production qui s’arrête le 7 août 1937 alors que les Auburn et Duesenberg sont déjà arrêtées. E.L Cord stoppe ses activités automobiles définitivement. La 812 abâtardie continuera encore quelques temps sous le nom de Hupmobile qui a racheté une partie des avoirs Cord aux enchères.

 

 

1937 Cord 812 Supercharged Phaeton - Photo : Gooding & Company
1937 Cord 812 Supercharged Phaeton - Photos : RM Auctions