Chrysler LeBaron (1976-1994)

1978 Chrysler LeBaron Medallion Sedan

 

Publié par Philippe Baron le 24 avril 2016.

 

LeBaron, l’un des carrossiers les plus importants et prestigieux des Etats-Unis depuis sa création à New York en 1920 par Ray Dietrich et Tom Hibbard, entre dans le giron de Chrysler en 1953 longtemps après avoir carrossé les plus luxueuses Chrysler Imperial. De 1955 à 1975, le nom LeBaron est alors associé aux hauts de gamme Imperial devenue marque indépendante du groupe. Pour le millésime 1977 de sa berline moyenne de 5.71 m, Chrysler choisit de réintroduire le nom LeBaron.

 

1978 Chrysler LeBaron Town & Country Station Wagon
1978 Chrysler LeBaron Coupe
1978 Chrysler LeBaron Coupe

 

Midsize de la gamme, la LeBaron, berline, station-wagon et coupé, se situe juste en dessous de la Chrysler Newport dont elle emprunte le V8 de base. Ainsi deux types de motorisations sont disponibles: le 6-cylindres en ligne 3.7 l d’environ 110 ch et les V8  5.2 et 5.9 d’environ 140 ch dans sa configuration à carburateur 4 corps. Elle utilise la M-body platform (châssis de 287 cm d’empattement) de la marque jusqu’en 1981. Elle adopte alors la plate-forme K de conception totalement différente (dimensions plus européennes, 4 cylindres en ligne de 2.2 l et 84 ch, traction avant, moteur transversal, essieu arrière semi-rigide, freins à disque avant ventilés et freins à tambour à l’arrière). 

 

1981 Chrysler LeBaron Medallion Coupe
1981 Chrysler LeBaron Medallion

 

Le cabriolet LeBaron avec ses options luxueuses est introduit en 1982, une véritable résurrection après une interruption d'une douzaine d'années. Lee Iacocca, président directeur général du groupe, fait lui-même la publicité de sa production à la télévision et dans la presse. Les consommateurs voient en lui celui qui redore l'image de l'automobile américaine.

 

1982 Chrysler LeBaron Convertible
1982 Chrysler LeBaron
1982 Chrysler LeBaron Sedan
1983 Chrysler LeBaron Town & Country Convertible
Chrysler LeBaron Sedan
Chrysler LeBaron Coupe

 

Toujours alignés sur la plate-forme K, les nouveaux modèles LeBaron, coupé et cabriolet à traction avant, sont lancés en septembre 1986. Ils arborent une partie frontale très inclinée avec phares escamotables. Deux moteurs transversaux de quatre cylindres à arbre à cames en tête sont proposés : un 2,2 litres turbocompressé de 146 ch et un 2,5 litres atmosphérique de 101 ch. Ils sont accouplés au choix à une boîte automatique ou à une boîte manuelle à cinq rapports.

 

 

Pour le millésime 1989, sont importées les J-cars. Les LeBaron modèles Coupe et Convertible sont équipés du moteur 2,5 litres Turbo de 146 chevaux accouplé aux boîtes manuelle ou automatique en option. L'offre proposée en France s'élargie en 1989 avec l'introduction de la variante GTC disponible en Coupe ou Convertible avec un moteur 2,2 litres turbocompressé de 177 ch et boîte manuelle. En 1991, la LeBaron est importée sous les deux carrosseries coupé et cabriolet dotée du moteur V6 3 litres à un arbre à cames par rangée de cylindres d'origine Mitsubishi développant 136 ch, accouplé à une nouvelle boîte automatique à quatre rapports. La version Convertible équipée du moteur 2,5 litres n'est plus au catalogue. L'année 1991 voit la disparition de la variante GTC. Tous les modèles sont disponibles avec une boîte manuelle ou une boîte automatique, cette dernière étant en option sur la motorisation 2,5 litres Turbo et sans supplément sur la motorisation 3 litres. A partir de l'été 1992, la motorisation 2,5 litres Turbo n'est plus commercialisée en France contrairement au continent américain où elle perdure. La version Convertible dispose d'une boîte automatique tandis que la version Coupe conserve le choix entre la boîte automatique et la boîte manuelle.

 

Photo : Ryan Schude

 

La Chrysler LeBaron reçoit pour l'été 1993 une partie frontale remaniée caractérisée par la disparition des phares escamotables. Le Coupe bénéficie d'une suspension améliorée. Seule la boîte automatique est disponible. Cette gamme réduite à deux versions, Coupe LX et Convertible LX, annonce la disparition des modèles "J". La production du Coupe s'achève en 1994, suivie l'année suivante par celle du Convertible. Jusqu'à son remplacement par la Stratus en 1996, la Chrysler LeBaron Convertible demeure un best-seller dans sa catégorie, continuant de faire le bonheur des collectionneurs américains. Tous modèles confondus entre 1976 et 1995, 1 794 017 LeBaron ont été produites.

 

1993 Chrysler LeBaron GTC 2-door coupe
1994 Chrysler LeBaron Convertible