Chrysler Imperial & Custom Imperial Serie 8 (1931-1933)

1932 Chrysler CL Imperial Convertible Coupe by LeBaron - Crédit Photos : RM Auctions

 

Publié par Philippe Baron le 24 octobre 2014.

 

En 1931, Chrysler présente le plus grand nombre de modèles depuis ses débuts en 1924. Lancée en 1926, la Chrysler Imperial s’attaque au marché des voitures de luxe jalousement préservé par Lincoln et Cadillac. La toute nouvelle Série Imperial du nom de CG est considérée comme la plus belle de toutes les Chrysler jamais fabriquées. Dans les publicités de l’époque, elle se présente en Imperial ‘8’, en référence à son tout nouveau et tout premier moteur 8-cylindres.

 

1931 Chrysler Imperial Dual Cowl Phaeton by LeBaron (CG) - Photos : Nico Leenders, RM Auctions

 

L’allure de l’Imperial 1931 est encore plus proche de la Cord L-29 de par la longueur de son capot. L’idée du long capot créé par Ralph Roberts de chez LeBaron avait été initialement rejetée par Edsel Ford pour la gamme Lincoln de 1932. Walter Chrysler demanda à Roberts si ce dessin était disponible. Cet interminable capot l’avait immédiatement séduit au point qu’il devint une des caractéristiques standard du style des Chrysler à partir de 1932.

 

1931 Chrysler Imperial Custom Line Coupe by LeBaron (CG)

 

Ailes moulurées. Radiateur en V. Pare-brise en deux parties. Roues à rayons. L’équipement comprend aussi deux pare-soleil intérieurs et des sièges avant ajustables.

 

1931 Chrysler Imperial Convertible Victoria by Waterhouse (CG)

 

Malgré la crise économique, Walter Percy Chrysler a accordé des aides financières au bureau d’études de sa société pour étudier le premier huit cylindres Chrysler à haute compression. Ainsi, l’Imperial 8 bénéficie d’un tout nouveau et premier huit cylindres en ligne de 6 300 cm3, mis au point par Fred M.Zeder, qui affiche 125 chevaux à 3 200 tr/min. Elle est dotée de freins à tambours hydrauliques, d’une assistance pneumatique au débrayage, une roue libre, d'une boite de vitesses à quatre rapports, dont deux prises directes synchronisées, d'amortisseurs hydrauliques et d'une colonne de direction réglable. La vitesse maximale avoisine les 160 km/h.

 

1931 Chrysler Imperial Sedan

 

Les carrosseries de l’usine (Standard Factory) sont de Briggs. Elles sont de trois types : Sedan 4 portes, 5 places (909 unités produites), Close Coupled Sedan, 4 portes, 5 places (1 195 unités), Limousine Sedan, 4 portes, 7 places (271 unités).
Les carrosseries personnalisées (Semi-Custom) sont réalisées par LeBaron. Elles se déclinent en 4 types : LeBaron Roadster, 2 portes, 2/4 places (100 unités produites), LeBaron Dual Cowl Phaeton, 4 portes, 5 places (85 unités), LeBaron Coupe, 5 portes, 2/4 places (135 unités), LeBaron Convertible Coupe, 2 portes, 2/4 places (10 unités).
A cette production, il convient d’ajouter 99 châssis confiés pour des carrosseries spéciales (Individual Custom) à de célèbres carrossiers comme Locke, Derham, Waterhouse, Murphy ou l’Allemand Drauz. Pour l’année modèle 1931, 3 228 unités ont été produites, réparties en 2 778 Standard Factory, 330 Semi-Custom et 99 châssis.

 

1931 Chrysler Imperial CG Roadster Le Baron - Photo : Gooding & Company
1931 Chrysler CG Imperial Dual Cowl Phaeton Le Baron - Photo : Gooding & Company

 

La gamme 1932 est présentée en janvier. L’Imperial est déclinée en 2 séries : Imperial CH-Eight et Custom Imperial CL-Eight. Ces modèles suivent la politique d’innovation, le moteur devient flottant, suspendu sur des supports élastiques selon les principes des ingénieurs français Pierre Lemaire et Paul D’Aubarède, dénommé ‘Floating Power’. Les autres innovations de l’année sont : l’embrayage automatique à dépression, boîte de vitesse silencieuse, les châssis extra-rigides et surbaissés supportent des carrosseries en acier sous licence ‘Budd’, les ailes reçoivent une protection antirouille, les ressorts extra longs des suspensions sont montés sur des bagues autolubrifiantes, les freins à tambour sur les quatre roues disposent d’une commande hydraulique ‘Lockheed’, roue libre contrôlée par bouton sur planche de bord.

 

1932 Chrysler CL Imperial Convertible Coupe by LeBaron - Crédit Photos : RM Auctions

 

L’Imperial Série CH-Eight dispose de trois types de carrosserie : Rumbleseat Coupe, 2 portes, 2/4 places (produite à 239 unités), Sedan 4 portes, 5 places (1 002 unités), Convertible Sedan, 4 portes, 5 places (152 unités). 9 châssis nus seront confiés à des carrossiers de grand renom, portant ainsi la production totale à 1 402 unités.

 

1932 Chrysler Imperial Roadster by Bohman & Schwartz - Photos : Darin Schnabel, RM Auctions

 

La Custom Imperial Série CL-Eight se distingue par un capot plus long du fait d’un empattement supérieur, des pneus plus gros, une planche de bord en noyer à deux boites à gants. La Custom Imperial CL ne sera carrossée que par LeBaron, le carrossier attitré des modèles de luxe de Chrysler depuis 1929. Ces carrosseries Semi-Custom sont de 5 types : LeBaron Phaeton, 4 portes, 5 places, LeBaron Convertible Roadster, 2 portes, 2/4 places, LeBaron Close Coupled, 4 portes, 5 places, LeBaron Convertible Sedan, 4 portes 5 places, LeBaron Sedan Limousine, 4 portes, 7/8 places. Cinq châssis seront expédiés à divers carrossiers dont deux réservés à la famille de Walter P. Chrysler : LeBaron Roadster Speedster, pour l’un de ses fils et LeBaron Landaulet Limousine 7 places, voiture personnelle du patron. Le chiffre de production se porte à 220 exemplaires pour l’année 1932.

 

1933 Chrysler Custom Imperial Roadster Convertible by LeBaron

 

Les modèles Chrysler de l’année 1933 reçoivent une ligne plus aérodynamique avec des ailes avant qui descendent très bas sur le devant et qui entourent une calandre inclinée. Sur les caisses à 4 portes les arrière s’ouvrent dans le sens de la marche, « suicide doors ». Tous les modèles bénéficient du starter automatique, démarreur par pression à fond de la pédale d’accélérateur, contrôle automatique de la température du chauffage, embrayage automatique par dépression, pare-brise en V incliné, pare-chocs simple lame. L’Imperial est toujours disponible en deux versions, la Série CQ-Eight, évolution de la CH-Eight et l’exclusive CL-Eight.

 

1933 Chrysler Imperial CL Convertible Roadster LeBaron - Crédit Photo : RM Auctions -

 

L’Imperial Série CQ-Eight possède un moteur 8-cylindres de 4.89 litres développant 108 ch à 3 400 tr/min. Cette série propose des voitures plus courtes de 0.23 m par rapport aux modèles comparables de 1932. Fait curieux, les acheteurs ont la possibilité d’obtenir en option un moteur dégonflé à 100 ch. Ils ont le choix entre 5 types de carrosserie différents : Victoria Coupe, 2 portes, 5 places, Rumbleseat Coupe, 2 portes, 2/4 places, Convertible Coupe, 2 portes, 2/4 places, Sedan, 4 portes, 5 places et Convertible Sedan, 4 portes, 5 places. La production de l’année est de 3 838 exemplaires, dont 16 châssis nus déposés chez des carrossiers extérieurs.

 

 

La Custom Imperial Série CL-Eight dispose d’un moteur plus puissant, un 8-cylindres en ligne de 6.3 l développant 135 ch à 3 400 tr/min mais aussi en option, un de 125 ch. La plus riche et luxueuse des Chrysler est comme à son habitude proposée en Semi-Custom par LeBaron. Elle se décline en 6 types de carrosserie : Phaeton, 4 portes, 5 places, Roadster Convertible, 2 portes, 2/4 places, Close Coupled Sedan, 4 portes, 5 places, Sedan, 4 portes, 5 places, Limousine, 4 portes, 8 places, Convertible Sedan, 4 portes, 5 places. La production de l’année 1933 est de 151 véhicules dont 9 châssis vendus pour être carrossés.

 

1933 Chrysler Custom Imperial Series CL Dual Windshield Phaeton Le Baron - Photo : Gooding & Company

 

Le changement de carrosserie sera radical en 1934 avec la controversée Chrysler Airflow et sa caisse ultra-aérodynamique. L’Imperial Airflow n’attirera pas spécialement la clientèle huppée et sera construite uniquement sur commande. A noter, que pour la première fois au monde, cette voiture recevait un pare-brise bombé d’une seule pièce.

 

1933 Chrysler Imperial Imperial LeBaron