Chrysler Crossfire (2002-2007)

Photo : Pat Durkin

 

Publié par Philippe Baron le 13 février 2014.

 

Œuvre du designer Eric Stoddard, le concept-car Chrysler Crossfire crée l’effervescence au Salon de Detroit 2001. L’accueil réservé à la Crossfire déclenche tant d’enthousiasme que Chrysler décide de la lancer en production mais avec des motorisations du partenaire Mercedes-Benz et une fabrication du respecté carrossier allemand Karmann. On aura donc là un rare mélange de style américain et de très sûre technique allemande.


 

2001 Concept Chrysler Crossfire

 

Lancée aux Etats-Unis en juin 2003, en France en octobre 2003, la Crossfire, premier bébé de Chrysler et Mercedes-Benz, réussit à conserver la ligne spectaculaire du concept car Crossfire. Cette prouesse, réalisée par DaimlerChrysler, s’explique par le fait que la Crossfire est une descendante directe de la Mercedes SLK. 39 % des composants de la voiture sont issus de la technologie Mercedes-Benz. Sa plate-forme, son moteur (V6 3.2 de 215 ch), ses transmissions, boîte manuelle à six rapports ou automatique à cinq rapports, et même son habitacle (sauf la casquette et les compteurs) viennent du coupé-cabriolet à l’Etoile. 


 

Fabriquée en Allemagne dans les usines Karmann à Osnabrück, la Chrysler Crossfire n’en cultive pas moins l’exubérance américaine par son design, mais également par sa monte pneumatique, 18 pouces à l’avant et 19 à l’arrière. Les Etats-Unis et l’Allemagne ont aussi contribué conjointement à la riche dotation de série de la Crossfire. Ainsi, l’ESP, l’antipatinage, l’ABS avec assistance au freinage et les quatre airbags fleurent bon la sécurité germanique. Les sièges en cuir électriques, la radio CD 240 W et le régulateur de vitesse confirment, pour leur part, l’identité américaine. Il n’y pas d’options au catalogue.


 

Début 2004, un an après son lancement en coupé à la ligne racée, la Chrysler Crossfire se décline en une version roadster cabriolet tout aussi dynamique et élégante. Puis en 2005, le V6 a droit à un traitement « maison » avec une version suralimentée développant 330 ch et un couple de 420 Nm. Cette Crossfire hérite d’une appellation mythique : SRT-6 (pour Street and Racing Technology). La Crossfire est d’ailleurs la première voiture de la marque Chrysler à porter le badge SRT uniquement utilisé par la marque Dodge avant elle. La branche SRT est à Chrysler ce que la société AMG est à Mercedes-Benz. En 2007, se termine la production de la Crossfire après une vente, toutes versions confondues, de 83 125 exemplaires.


Chrysler Crossfire SRT-6