BMW Z3 (1995-2003)

 

Publié par Philippe Baron le 22 mars 2014.

 

Dévoilé à la fin 1995, le roadster BMW Z3 bénéficie d’une promotion très médiatisée en étant la monture privilégiée de l’agent 007, James Bond, interprété par Pierce Brosnan, dans Goldeneye. Le Z3, dessiné par le japonais Joji Nagashima, est aussi le premier véhicule BMW construit hors d’Allemagne, aux États-Unis, à l’usine de Spartanburg, en Caroline du Sud, les Etats-Unis étant le premier marché visé. Avec son immense capot et son coffre court, le roadster Z3 perpétue l’héritage des roadsters des années 50-60.


1995 Goldeneye

 

Pour sa première année de commercialisation, BMW ne propose que des mécaniques 4 cylindres avec en entrée en gamme le 1,8 litre de 115 ch, secondé par le 1,9 litre de 140 ch. Dès 1997, arrivent les variantes six cylindres bénéficiant d’un nouveau train arrière élargi pour rendre la conduite plus sûre : le Z3 2,8 litres de 192 ch et Z3 M 3.2 l de 321 ch.


1997 BMW Z3

 

Le modèle M comprend le roadster, le coupé et le coupé roadster. En matière de motorisation, le modèle « M » du Roadster et du Coupé Z3 utilise un six cylindres à 24 soupapes issu d’un développement destiné aux M3 de type E36 puis E46 à partir de 2001. Le modèle européen possède le moteur S50 de 3 201 cm3 (le S50 B32), tandis que le modèle américain est équipé d’un moteur S52 de 3 152 cm3. Le modèle européen offre une puissance de 321 ch contre 24 ch pour l’américain. Les deux versions ont des vitesses maximales bridées électroniquement à 250 km/h. 


 

En 1999, tous les BMW Z3 reçoivent désormais un train arrière élargi, comme sur le Z3 M, avec les feux arrière et la poupe redessinés. Sous les capots bombés, BMW a supprimé le moteur 1,9 litre pour un 2 litres en 6 cylindres de 150 ch. Début juillet 2000, BMW supprime le roadster Z3 M 3.2 de son catalogue. Mais deux nouvelles versions apparaissent : le Z3 2.2i de 170 ch et le Z3 3.0i de 231 ch qui remplace le 2,8 litres de 192 ch.


1998 BMW Z3

 

À partir de février 2001 une motorisation S54 issue de la M3 E46 intervient sur la version M en Europe comme aux États-Unis en remplacement des S50 et S52. Ce bloc S54 est une évolution technologique du S50 européen, offrant 325 ch à partir de plusieurs modifications, dont une augmentation de l’alésage (qui passe de 86,1 à 87 mm). En accompagnement de ce passage au S54, les véhicules sont équipés d’une version «M» du système de contrôle dynamique (DSC) avec une électronique BMW-SIEMENS intégrée au contrôle de gestion moteur. Cette évolution du système appelée ASC (Automatic Stability Control plus Traction, ASC+T) prend en charge les tendances sous-vireuses et sur-vireuses du véhicule en gérant le freinage individuel de chaque roue. Ce système est débrayable depuis le poste de conduite.


 

La production du BMW Z3 est arrêtée en juin 2003 après 300 000 exemplaires vendus dont 15 322  de Z3 M dans 120 pays du monde, pour laisser place au BMW Z4.


Photos : John Renna