BMW Série 5 (1972-1981)

1973 BMW 525 - 2.5 L

 

Publié par Philippe Baron le 11 février 2013.

 

En 1972, BMW inaugure son siège social de Munich appelé « le quatre cylindres » aussi ultramoderne que la nouvelle usine de Dingolfing sortie de terre. La firme bavaroise inaugure également un système d’identification par série permettant la hiérarchisation de la gamme et son positionnement sur le marché. Cette classification, qui s’étendra bientôt à tous les modèles, débute avec la Série 5, attribuée à la voiture de gamme moyenne supérieure.

 



1972 BMW 520

 

La série 5 Type E12 succède au 1500, 1800 et 2000 du Type E115. La philosophie de BMW est d’unifier un dessin stylistique pour tous ces modèles qui ne varieront que par la taille. La 520 (5.20) est la première à inaugurer la Série 5. Esthétiquement, elle reprend les traits stylistiques de la 2200ti dessinée par Marcello Gandini au centre de design de Bertone. D’une présentation et d’une finition irréprochables, la 520 est toutefois décevante en équipements. Sa boîte de vitesse n’offre que 4 rapports, des freins à tambours à l’arrière. Les vitres électriques et la direction assistée ne sont proposées qu’en option. 

 

 

Initialement, la Série 5 se développe autour des moteurs 4-cylindres avec le 1 990 cm3 115 ch de la 520 et 125 ch pour la 520i. Il faut attendre 1973 pour le premier 6-cylindres de 145 ch sur la 525. A cette occasion, la 525 se distingue par le léger renflement de son capot, quatre freins à disques et direction assistée. La 528 de 1975 est propulsée par un 2.8 litres de 165 ch et atteint des niveaux de très hautes performances en accrochant le 200 km/h. Cependant, sa consommation est très élevée surtout en pleine période de crise pétrolière. Aussi, BMW rectifie le tir en 1977 avec la 528i à injection, plus rapide mais beaucoup moins gourmande, et plus encore avec la 520/6, qui paraît la même année. Ce modèle de 1 990 cm3 et 122 ch représentera près de 30 % des ventes totales de cette première génération.

 

1977 BMW 528i

 

En 1979, BMW s’autorise un excès de puissance dans une période peu favorable à ce genre de débordement. Le 6-cylindres  de 3 430 cm3 de la M535i a été optimisé à 218 ch, permettant à la voiture des performances réservées qu’aux sportives. Elle affiche une vitesse de pointe de 235 km/h, un 0 à 100 km/h avalé en 7.7 s.

 

BMW E12 M535i 1979 – 1981

 

Produite entre 1972 et 1981, la Série 5 première génération totalise 699 094 unités. Elle laisse place à la E28 qui, de 1981 à 1988, sera diffusée à 722 327 exemplaires. La troisième génération, E34, de 1988 à 1996, sera la première à dépasser le million avec 1.5 millions d’exemplaires produits.

 

1976 BMW 528i