BMW 328 (1936-1940)

 

Publié par Philippe Baron le 16 septembre 2014.

 

Construite entre 1936 et 1940, la BMW 328 propose plusieurs fonctionnalités avancées pour l’époque. Avec son puissant moteur 6-cylindres de 2 litres, le roadster 328 est la voiture de course la plus titrée des circuits européens dans les années 1930. Au milieu des années 90, le département ‘Classic’ de BMW a entrepris une longue et méticuleuse reconstruction d’un modèle de légende, la BMW 328 Kamm Coupé.

 

 

La BMW 328, construite entre 1936 et 1940, fut conçue par Fritz Fiedler. Sous son design à couper le souffle, elle proposait plusieurs fonctionnalités avancées pour l’époque comme le châssis tubulaire ou encore un moteur à chambre de combustion hémisphérique. Conçue à l'origine pour le sport automobile, la BMW 328 remporta la course de l'Eifel dès son premier engagement en compétition, le 14 juin 1936, sur le circuit du Nürburgring. Le nouveau roadster BMW de 2 litres termina sa première course devant de puissants bolides à compresseur. Avec son puissant moteur six cylindres de deux litres, le roadster 328 fut la voiture de course la plus titrée des circuits européens dans les années 1930. Elle décrocha un nombre important de succès en course, dont les 24 Heures du Mans dans la classe 1501 à 2000 cm3 avec le Prince Von Schambourg Lippe et Fritz ‘Hans’ Wencher en 1939 et les Mille Miglia avec l’équipage composé du Baron Fritz Huschke von Hanstein en 1940 à la moyenne de 166 km/h sur une version allégée développant 120 ch.

 

 

La BMW 328 reprenait le moteur 50 ch de la BMW 326 en y apportant des améliorations pour faire passer sa puissance de 50 à 80 ch à 4 500tr/min. Le bloc de fonte du deux litres est doté d'une nouvelle culasse en alliage d'aluminium et de soupapes en V. Les soupapes sont actionnées par un arbre à cames latéral, un culbuteur du côté de l'admission et des tiges de butée transversales.

 

1937 BMW 328 Roadster - Photo : Gooding & Company

 

Le faible poids de 780 kg de la BMW 328 s'explique notamment par le développement d'un châssis tubulaire. Conçu par l'ingénieur Fritz Fiedler, le châssis est composé de deux tubes de section circulaire qui s'étendent des roues arrière vers l'avant en se rejoignant presque au niveau du moteur et sont reliés par des profilés rectangulaires.

 

 

Le châssis assure la suspension avant via des bras transversaux inférieurs et un ressort transversal supérieur, tandis que l'essieu arrière rigide est équipé de ressorts à lames semi-elliptiques longitudinaux. A l'arrière, la section des tubes est rétrécie pour réduire le poids du châssis.

 

 

Des 464 exemplaires construits à l’époque, seuls 200 d’entre eux ont survécu dont 120 en Allemagne, qui participent régulièrement à des exhibitions de voitures anciennes. Les BMW 328 de la collection privée de la marque se retrouvent souvent dans le feu de l’action avec des pilotes illustres au volant. Ainsi en 2003, le Roi de Suède Charles XVI Gustav fit équipe avec le Prince Léopold de Bavière à l’occasion de la renaissante Mille Miglia dans une BMW 328 Touring Roadster.

 

1940 BMW 328 Kamm Coupé

 

Le concours d’élégance de la Villa d’Este est toujours le théâtre de présentation de véhicules originaux. En 2008, BMW présentait un modèle exceptionnel, la BMW 328 Kamm Coupé. Pendant la Seconde Guerre mondiale, BMW avait caché cinq autos d’exception à la campagne pour éviter leur destruction. Mais dans les remous de l’après-guerre, les cinq voitures sont séparées. Seule la 328 Coupé Kamm, carrossée par l’ingénieur aérodynamicien et styliste Kamm,  est restée en Allemagne entre les mains d’Ernst Loof, ex directeur sportif de BMW et fondateur du constructeur de voitures sportives Veritas.

 

 

Le coupé Kamm a une carrosserie originale entièrement en aluminium et un hallucinant Cx de 0,25. Il est équipé du moteur 6 cylindres en ligne de 1 971 cm3 de cylindrée, développant une puissance maxi de 130 ch à 5 750 t/mn. Châssis et structure ont été optimisés pour arriver à un poids total extrêmement bas de 725 kg. 

 

 

L’aventure Veritas ne dure que peu de temps, et les difficultés financières s'accumulent. Loof n’a pas d’autre choix que de laisser filer la BMW 328 Kamm Coupé. Quelques années plus tard, au début des années 50, la voiture sera accidentée et déclarée irréparable. Pourtant, au milieu des années 90, le Département « Classic » de BMW commence le travail de reconstruction de cette voiture mythique. Entre plans originaux, spéculations informatiques et travail de fourmi, il aura fallu près de 20 ans pour reconstruire la BMW 328 Kamm Coupé.