Bentley S1/S2 Continental (1955-1962)

1956 Bentley S1 Continental Coupe Park Ward & Co - Véhicule ayant appartenu au légendaire acteur britannique David Niven - Photo : Gooding & Company

 

Publié par Philippe Baron le 16 décembre 2015.

 

Succédant en 1955 à la mythique Continental R, la Continental S1 est la version coupé de la Bentley S1 saloon. Contrairement à cette dernière, la Continental ne sortit jamais en carrosserie d'usine, et les châssis-moteur furent tous confiés à des carrossiers extérieurs. Non seulement la Continental était alors le coupé quatre places le plus rapide du monde, atteignant la fameuse barre des 120 mph (190 km/h), mais elle détenait aussi le record du prix de vente : 7 800 000 francs, soit l’équivalent de 8 DS Citroën ! 

 

1957 Bentley S1 Continental Sports Saloon Coachwork H J Mulliner - Photos : Bonhams

 

La Bentley Continental S1 est motorisée par un bloc six cylindres en ligne de 4 887 cm3 développant une puissance non publiée par le constructeur mais supposée de 178 ch. Il est accouplé à une boite de vitesses automatique à quatre rapports. Avec sa distribution particulière, à soupapes d'admission en tête et d'échappement latérales, ce moteur était remarquablement souple et assez puissant pour assurer une vitesse de pointe largement supérieure à la majorité des voitures de tourisme. La Bentley Continental S1 revendiquait au catalogue une vitesse de 120 mph, qui en faisait le coupé quatre places le plus rapide du monde.

 

1957 Bentley S1 Continental Mulliner - Photos : Bonhams

 

Si Franay et Graber ne firent qu'un seul exemplaire chacun, Hooper en réalisa six exemplaires, James Young vingt autres, et Park-Ward pas moins de 185. C'est néanmoins le carrossier H. J. Mulliner qui en réalisa la majorité, avec 218 voitures carrossées. Au total, il fut commercialisé 431 Bentley Continental S1 dont les deux tiers restèrent sur le sol britannique alors que 73 partirent aux Etats-Unis et une cinquantaine en France.

 

1956 Bentley S1 Continental Fastback Coupé H.J. Mulliner & Co.- Photos : RM Auctions
1958 Bentley S1 Continental Park Ward Two doors Saloon - Photos : Artcurial
1956 Bentley S Continental H J Mulliner - Photos : Bonhams
1956 Bentley S1 Continental Sports Saloon Coachwork by H J Mulliner - Photos : Bonhams
1956 Bentley Continental S1 Park Ward - Photos : V12 GT - Seuls 33 exemplaires dans cette variante
1959 Bentley S1 Empress Saloon by Hooper

 

La Continental S1 s’efface à l’été 1959 pour des modèles remis à niveau. Les Bentley S2 et S2 Continental, dotés d’un moteur V8 6 230 cm3 d’environ 200 ch en métal léger, représentent toujours une alternative au Silver Cloud II de Rolls-Royce. La puissance développée est plus que suffisante même lorsque des accessoires tels que la direction assistée, la climatisation ou la boîte de vitesses automatique en utilisent une partie. 

 

1959 Bentley S2 Continental Sports Saloon by Hooper

 

Contrairement à la tradition voulant qu’on équipe les Bentley de carrosseries spéciales, cette mesure est limitée pour les S2, seuls quelques spécialistes comme Park Ward, Hooper, H.J.Mulliner ou James Young se partagent le marché pour répondre aux attentes de quelques conducteurs qui avaient choisi une S2 Continental.

 

1960 Bentley S2 Continental Drophead Coupé - Photos : RM Auction

 

Tandis que la majorité des S2 repose sur un châssis à l’empattement de 3 124 cm, 57 des 2 308 modèles fabriqués reçoivent un châssis avec un empattement de 3 225 cm. La S3 est introduite à l’automne 1962 et se distingue de sa devancière par ses doubles optiques de phares, également adoptés sur les berlines ‘normales’.

 

1960 Bentley S2 Continental Flying Spur Mulliner - Photos : RM Auction
1960 Bentley S2 Continental Coupe Mulliner
1960 Bentley S2 Continental Flying Spur Sports Saloon - Photo : Bonhams
1961 Bentley S2 Continental Flying Spur - Photos : Rm Auction
1962 Bentley S2 Continental Flying Spur - Photos : Simon Clay, RM Auctions