Bentley Mark VI (1946-1952)

1949 Bentley Mark VI Drophead Coupe Park Ward - Photo : Darin Schnabel, RM Auctions

 

Publié par Philippe Baron le 24 mars 2015.

 

Première Bentley d'après-guerre, la Mark VI succède en mai 1946 à la Mark V qui n'a pas eu le temps de faire carrière, puisque lancée en 1939 et produite à seulement 190 exemplaires. Dans sa version « usine », la Mk VI est la première Bentley dotée d’une carrosserie en acier embouti alors que les versions hors-série sont de construction traditionnelle. Produite jusqu’en 1952, la Bentley Mark VI a remporté un tel succès commercial que sa production totale est supérieure à celle de toutes les Bentley d’avant-guerre. 

 

Bentley Mark VI Saloon - Photo : Pawel Litwinski, RM Auctions

 

La Mark VI reprend le châssis de la Mark V écourté de 10 cm lui-même dérivé de celui de la 4 1/4 litre. Elle abandonne l'essieu rigide à l'avant pour des roues indépendantes, mais conserve l'essieu arrière avec ressort à lames. Les amortisseurs sont hydrauliques et commandés à distance, comme sur la Rolls-Royce Phantom III.

 

Bentley Mark VI Saloon - Photos : RM Auctions

 

Le moteur de 4,25 litres n'est pas issu de la 4 1/4 litre mais de la Rolls-Royce Silver Dawn. Avec 137 chevaux et deux carburateurs SU au lieu de Stromberg, le 6-cylindres en ligne à 7 paliers et soupapes en tête permet d'atteindre sans encombre la vitesse de 145 km/h dans un confort de velours, aidé en cela par une boite quatre rapports étagés en fonction de la souplesse du moteur.

 

1947 Bentley Mark VI Coupe by Figoni & Falaschi - Photos : RM Auctions

 

La Bentley Mark VI partage de nombreux éléments avec la Rolls-Royce Silver Dawn bien qu'elle soit un peu moins encombrante. Plus légère de 200 kg et surtout un brin moins raffinée que la Rolls, elle se place comme une alternative à l'excellence de Rolls-Royce dans un segment de luxe moins onéreux. Elle n'est plus entièrement fabriquée par des carrossiers indépendants mais à partir d'acier embouti et épaissi, en raison des craintes pesant sur la qualité de l'acier d'après-guerre. Vu son succès, le modèle passera entre les mains d’un grand nombre de carrossiers dont Park Ward, H. J. Mulliner, Hooper, James Young, Freestone & Webb, Abbott, Graber et Franay. 

 

1948 Bentley Mark VI Three-Position Drophead Coupé by James Young. Photo: Neil Fraser, RM Auctions.
1951 Bentley Mark VI Two-Door Saloon by Hooper - Photo: Neil Fraser - RM Auctions
Bentley Mark VI Hooper - Photo : Bonhams

 

Sur les 5 208 châssis de Bentley Mk VI construits, 4 190 reçurent une carrosserie « Bentley standard saloon » soit presque 80% de la production totale. C’est le carrossier Mulliner qui sera le plus prolifique avec 307 voitures suivi par James Young avec 221 châssis. Park Ward construisit 172 carrosseries, essentiellement des cabriolets pour un total de 129 carrosseries en utilisant 4 principaux dessins de carrosseries. La Mark VI était alors la Bentley la plus fabriquée de la marque jusque-là avec un chiffre de production dépassant même le nombre total de toutes les Bentley produites avant-guerre. Elle est remplacée en 1952 par la Type R.

 

1947 Bentley Mark VI Drophead Coupe by Franay - Photos : Barrett-Jackson
1953 Bentley Mark VI Coach Hooper - Photos : Artcurial
1947 Bentley Mark VI Drophead Coupé par Graber - Photos : Bonhams
1950 Bentley Mark VI Countryman Radford - Photos : Bonhams