Buick Century (1954-1958)

1954 Buick Century - Photos : Branson Auction

 

Publié par Philippe Baron le 22 mars 2015.

 

Créé pour le millésime 1936, le nom Century indiquait que le modèle atteignait une vitesse de pointe de 100 miles à l’heure, ce qui était considéré comme rapide à l’époque. Abandonné en 1942, le nom Century voit sa résurgence dans la gamme Buick en 1954. Cette Serie 60, intercalée entre la Special et la Super, se décline en berline, en coupé hard-top Riviera, en cabriolet et en break Station Wagon.

 

 

La Century se situe au deuxième niveau de la gamme Buick, devant la Special, mais avec au niveau supérieur, la Super, la Roadmaster et l’élitiste Skylark, un cabriolet luxueux fabriqué pour le cinquantième anniversaire de la marque en 1953, qui ne sera diffusé en 1954 qu’à 836 exemplaires et non renouvelé pour le millésime suivant. Stylistiquement, les Buick 1954 conservent de l’année précédente le dessin de la très large calandre aux extrémités tombantes et composée de verticales baguettes chromées et une surface en métal inoxydable aménagée sous les optiques accueillant les clignotants. Le pare-brise est du type panoramique. Le pare-chocs avant accueille des butoirs en forme d'obus chromés. Les décorations circulaires nommées ‘ventiports’ et placées sur l’aile avant sont au nombre de trois sauf sur la Roadmaster qui en possèdent quatre.

 

1954 Buick Skylark

 

Le modèle Century partage la caisse de la Special mais, pour de meilleures performances, bénéficie du V8 de 5.3 litres (322 c.i) à carburateur quatre corps de la Roadmaster offrant des puissances pour la Century de 197 à 200 ch. Cette Serie appelée aussi 60 est pourvue d’une transmission manuelle à trois rapports mais peut bénéficier en option de la boîte automatique Dynaflow.

 

1954 Buick Century Coupe - Photos : Mondeo 2

 

Complètement restylée comme le reste de la gamme Buick en 1955, la Century est l’une des premières voitures (avec le modèle Buick Special et les Oldsmobile 88) à avoir un modèle 4 portes sans montants. Un style de carrosserie qui demeura populaire aux États-Unis jusqu'aux années soixante-dix. La carrosserie de la Century 1955 gagne un ventiport. Le moteur garde la même cylindrée que l'année précédente mais la puissance est maintenant de 236 chevaux.

 

1955 Buick Century Convertible - Photos : RM Auctions
1955 Buick Century Riviera - Photo : Branson

 

La Century devint une voiture populaire quand la brigade autoroutière californienne commanda une flotte de 268 voitures conçues sur mesure en 1954. La série télévisée Highway Patrol lancée en 1955 avec Broderick Crawford dans le rôle d’un patrouilleur bourru, lui fit une publicité d’une valeur inestimable.

 

1955 Buick Century 2-door Riviera Hardtop Highway Patrol
1956 Buick Century Convertible

 

En 1956, la puissance du moteur est à nouveau revu à la hausse avec maintenant 300 chevaux qui permettent à la Century d’atteindre les 160 km/h. En 1957, le break Century prend le nom de Caballero. En 1958, complétement redessinée, la Buick Century embarque pour sa dernière année un moteur V8 de 6 litres. En 1959, le modèle Century est remplacé par le modèle Buick Invicta. Une troisième génération de Century sortit par la suite en 1973.

 

1957 1957 Buick Century Riviera - Photo : Steve Brown
1957 Buick Century Caballero Estate Wagon - Photos : Mecum

 

Production Buick Century deuxième génération (Serie 60) :

 

1954 : 81 982 exemplaires dont 2 790 cabriolets – 1955 : 159 154 exemplaires dont 5 588 cabriolets – 1956 : 102 188 exemplaires dont 4 721 cabriolets – 1957 : 65 964 exemplaires dont 4 085 cabriolets et 1958 : 37 746 exemplaires dont 2 588 cabriolets.

 

1958 Buick Century Caballero Estate Wagon