Bugatti Type 40 (1926-1930)

1930 Bugatti Type 40 Roadster - Photos : RM Auctions

 

Publié par Philippe Baron  le 9 février 2014.

 

Lancée en mai 1926, la Type 40 se révéla très fiable et puissante assurant aussitôt son succès auprès des fidèles de Bugatti. En 1929, un officier de l’armée d’Afrique du Nord, le lieutenant Frédéric Loiseau, effectua la traversée du Sahara au volant d’une Bugatti Type 40 à la carrosserie de type camionnette. Parti d’Oran, il atteint la Côte d’Ivoire et la Guinée avant de remonter vers Alger par Tombouctou. Au total, 14 000 kilomètres de pistes en un peu plus d’un mois et sans assistance.


 

La Bugatti Type 40, variante de la Bugatti Type 13, est conçue par Ettore Bugatti et Jean Bugatti. Elle recevra plusieurs modèles de carrosserie : torpédo quatre places, fiacre et Grand Sport et le roadster de type américain construit en 1929/1930, baptisé Type 40A, dont le moteur est un 1,6 litre à double allumage de 50 ch. La Grand Sport, sans doute la plus séduisante, était cataloguée « trois places et demie », reprenant le style élégant de sa grande sœur huit cylindres, le Type 43. Elle arbore une pointe arrière et est dotée d’ailes cycles. Une porte unique ouvre sur le côté gauche. 


 

La Bugatti Type 40 remplace la « Bugatti Brescia » avec sous le capot un moteur 4 cylindres en ligne d'une cylindrée de 1 500 cm3 à simple arbre à cames en tête et trois soupapes par cylindre des Bugatti Type 37. Étant donné que la Type 37 est une voiture de course, son moteur est dégonflé, son taux de compression et son régime moteur abaissés pour s'adapter à la Type 40. De fait, elle est « l'un des modèles les plus fiables de toutes les productions de Bugatti ». Les premières voitures sont aussi dotées du châssis de la Type 37, avant que n’apparaisse un nouveau châssis renforcé à l’empattement allongé. Développant 45 ch, elle atteint une vitesse de pointe de 115 km/h.


1929 Bugatti Type 40 Roadster - Photos : RM Auctions

 

Sa vivacité, son excellent freinage et son prix raisonnable assureront un vrai succès commercial à la 40. De l’ordre de 830 exemplaires en seront produits, qui incluent le roadster de type américain construit en 1929-1930. Bugatti ne produisit que 42 Roadsters habillés d’une carrosserie dessinée par Jean Bugatti et construite à l’usine. Cette caisse ayant été créée initialement en 1929 pour le Type 43 A huit cylindres, Bugatti dut la raccourcir pour l’adapter aux dimensions plus réduites du châssis Type 40. Le résultat fut remarquable et les Roadster furent considérés comme étant les Bugatti Type 40 les plus sportifs et les plus désirables.