Bugatti Type 30 (1922-1926)

1924 Bugatti Type 30 Torpedo in the style of Lavocat et Marsaud - Photos : RM Auctions

 

Publié par Philippe Baron le 20 avril 2014.

 

En tant que premier modèle de la marque équipé d’un 8-cylindres de série, la Type 30 fut une voiture historiquement importante pour Bugatti. Elle fit le lien entre les premiers 4-cylindres Type 22 et 23, et son successeur immédiat Type 35 et ses dérivés qui comptent parmi les plus légendaires voitures de course de l’histoire.


 

La Type 30 était née pour faire de la course ; il s’agit même de la première Bugatti de Grand Prix et elle fut créée pour la saison 1922. Le Grand Prix de l’Automobile Club de France était organisé cette année-là à Strasbourg. Bugatti y participa avec quatre voitures du Type 30. La première Bugatti de Grand Prix portait déjà quelques touches qui allaient se perpétuer au travers des futures générations de la Marque. 


 

Les tout premiers exemplaires ont été construits sur des châssis similaires à celui de la Type 22 ou 23 équipés de freins hydrauliques. Les modèles postérieurs ont bénéficié de châssis allongés et renforcés, la suspension arrière par ressorts quart elliptiques et les fameux freins à câbles utilisés traditionnellement par Bugatti. Le moteur huit cylindres était inédit avec ses deux blocs de quatre cylindres montés sur un carter commun en aluminium, coulé d’une pièce, surmonté d’une culasse intégrée comportant deux soupapes d’admission et une d’échappement. L’arbre à cames tourne dans un carter en aluminium placé sur le bloc-cylindres. Le moteur simple arbre à came en tête avait une architecture longue course de 60 x88 mm (course/alésage) de 1 991 cm3 de cylindrée, avec trois soupapes par cylindres. À un raisonnable régime moteur maximum de 4 000 tr/mn, une vitesse de pointe de 130 à 145 km/h peut être atteinte, selon les rapports de boîte. La boîte, avec sa commande de changement de vitesses à la main droite placée devant en hauteur, va également être reprise plus tard sur les voitures de Grand Prix.


1925 Bugatti Type 30 Tourer - Photos : Bonhams

 

Bugatti a construit plusieurs Type 30 pour la course, ayant notamment participé au Grand Prix de Strasbourg 1922, au Grand Prix de Monza de la même année et aux 500 Miles d’Indianapolis en 1923. La première version « tourisme » de la Bugatti Type 30 fit sa première apparition sous la verrière du Grand Palais de Paris sous la forme d’un coupé de ville. Déjà gratifiée d’un beau palmarès en compétition, la Type 30 se présentait moins comme une voiture de maître que comme une grande routière sportive. La Type 30 s’est donc vue très vite attribuée des carrosseries sportives, essentiellement des torpédos sport que lui concoctait souvent le carrossier Lavocat & Marsaud. Le châssis, renforcé et allongé par rapport aux modèles de compétition, était fixé à 2,85 mètres d’empattement. La puissance du moteur huit cylindres de deux litres était tempérée à 75 chevaux, soit une dizaine de moins que sur les voitures de course.



 

Les premières livraisons du Type 30 commencèrent en novembre 1922 pour se terminer en 1926. Sur les 585 exemplaires produits du Type 30, il n’en subsisterait qu’une cinquantaine d’exemplaires.


1922 Bugatti Type 30 Torpedo