Bugatti Type 101 (1951-1965)

1954 Bugatti Type 101C coupé Antem - Photos : Montesquieu Volvestre

 

Publié par Philippe Baron le 4 novembre 2017.

 

En 1951, après la disparition de Jean Bugatti en 1939, puis d’Ettore Bugatti en 1947, Roland Bugatti, alors âgé de 25 ans, et Pierre Marco, ancien pilote et fidèle collaborateur de l’usine, tentent de poursuivre l’aventure Bugatti avec un nouveau type d’automobiles de tourisme aux exigences sportives et de confort destiné à une clientèle habituée au prestige de la marque.

 

Photos : Darin Schnabel

 

Le Type 101 est conçu d’après les acquis de la Bugatti Type 57 construite au cours des années 1934-1940. Le moteur choisi est un 8-cylindres en ligne ayant déjà fait ses preuves, d’une cylindrée de 3 257 cm³, pour un diamètre de 72 mm sur 100 mm de course. Sa puissance maximale est de 140 ch à 5 000 tr/mn. 

 

 

Ce moteur se distingue du Type 57 par sa distribution de soupapes sur deux arbres à cames en tête maîtrisés non plus par pignon mais par chaîne. Un carburateur de gravité est utilisé et le vilebrequin est logé dans six coussinets. La force motrice destinée à l’essieu arrière est transmise par un embrayage monodisque sec et une boîte de vitesses Cotal munie d’un système électromagnétique de préselection des quatre rapports de vitesses.

 

 

Le châssis en cadre a, à l’avant, des roues autonomes suspendues à des ressorts transversaux semi-elliptiques. L’essieu arrière rigide est porté par des ressorts latéraux elliptiques. Des freins à mâchoires hydrauliques asservissent toutes les roues, de dimension 600-17, qui portent des rayons. La Bugatti 101 développe une vitesse maximale de 160 km/h et sa consommation est de 16 à 18 litres aux 100 km.

 

1952 Bugatti Type 101 Coach Coachwork by 'Guillore of Courbevoie’ - Photos : Bonhams

 

Sept châssis ont été produits. En 1951, le Coupé Gangloff est exposé au Salon de l’Automobile de Paris. En 1952, une conduite intérieure Guillore de Courbevoie 4 portes de couleur crème est produite ainsi que deux cabriolet Gangloff et un coach 2 portes Guillore. Le Coupé Antem 101 C équipé d'un compresseur de 1954 ne sera vendu qu’en 1958. Le dernier modèle construit est le roadster Virgil Exner-Ghia en 1965 avec un châssis plus court de 46 cm.

 

1965 Bugatti Type 101C Roadster