Austin Seven (1922-1939)

1928 Austin Seven Chummy - Photos : Classix by Schiebler Scandinavia AB

 

Publié par Philippe Baron le 20 mai 2013.

 

Pour une voiture aux dimensions aussi réduites, la Seven construite par Herbert Austin fit longtemps parler d'elle. Avec 2.70 mètres de longueur et un poids de 365 kg seulement, l’Austin Seven de 1922 se situait par la taille parmi les cyclecars. Mais la Baby Austin, son surnom, offrait quatre places, un moteur à quatre cylindres et même des freins sur les quatre roues bien que ceux-ci n’aient pas été couplés avant 1930. Au milieu de l’année 1933, la Seven qui sortait au rythme de 200 par semaine élimina les cyclecars anglais aussi sûrement que la Ford Model T avait balayé ceux américains.

 

 

Lancée en 1922, l’Austin Seven laissa une empreinte indélébile dans l'histoire de l'automobile. Le chef de la compagnie, Herbert Austin, conscient du succès phénoménal, en termes de ventes, du modèle T de Ford, pensait fermement qu'une voiture plus petite et plus légère, mais tout aussi abordable, ne pouvait que s'imposer. De nombreux membres de la direction n'en étaient cependant pas aussi convaincus, et il fallut qu'Austin menace de céder la conception de la voiture à son concurrent (et ancien employeur), Wolseley, pour obtenir leur accord à contrecœur.

 

 

La voiture était d'une simplicité désarmante. Son moteur minuscule à soupapes latérales de 696 cm3 ne développait que 10,5 ch au départ et une vitesse maximale de 72 km/h. L'avant était suspendu par un ressort à lames transversal et l'arrière par des ressorts quart-elliptiques ; sur les premières voitures, les amortisseurs étaient jugés superflus. Les phares, montés sur l’auvent, caractérisaient toutes les Austin Seven produites jusqu’en 1927. Restant fidèle à son objectif initial, celui d'être un moyen de transport abordable, la Seven subit de nombreuses améliorations par la suite. 

 

 

Des conduites intérieures furent disponibles dès 1926 et le châssis servit de base à de nombreux modèles sportifs. La Super Sports 1928, dotée d’un compresseur Cozette, permettait 115 km/h et la Seven Sport connut un grand succès dans les années trente. L’allumage à magnéto fut remplacé par une bobine en 1929. En 1933, arriva une boîte à quatre rapports, synchronisés sur les deux rapports supérieurs un an après. En 1939, date à laquelle elle cessa d'être produite, près de 290 000 modèles avaient été réalisés.

 

 

Bien que la voiture fût au départ destinée au marché britannique, elle devint populaire dans le monde entier. La Seven, construite sous licence en France dès 1929 par Rosengart, fut la première voiture fabriquée par BMW (sous le nom de Dixi), et contribua, de manière indirecte, à la fondation d'une industrie automobile japonaise, puisque Nissan en copia entièrement la conception pour son modèle type 15. L'histoire de Jaguar est liée à celle de l'Austin Seven, car le fondateur de la marque, William Lyons, créa diverses variantes de carrosserie sous la bannière de Swallow avant de devenir un constructeur automobile à part entière. Ajoutons à cela que Colin Chapman fabriqua sa première Lotus en s'inspirant de la Seven, faisant ainsi de celle-ci une voiture légendaire.

 

1923 Austin 7 Saloon
1923 Austin 7 4-seater Tourer
1927 Austin 7 Swallow Saloon
1927 Austin 7 Swallow Saloon
1927 Austin 7 Swallow Tourer
Austin Seven (1922-1939) 1927 Austin Seven Chummy - Photos : Legendary Motorcar Company
1935 Austin Seven Pearl - Photos : Marc Vorgers
1936 Austin 7 Opal
1938 Austin Seven 'Ruby' Saloon - Photos : RM Auctions