Audi A8 (1994-2002)

1999 Audi A8 3.7 quattro

 

Publié par Philippe Baron le 21 octobre 2014.

 

Véritable vitrine technologique et commerciale d’Audi, la berline de haut de gamme A8, lancée en 1994, a la particularité de posséder un châssis et une carrosserie en aluminium. Avec son V6 TDi, elle se met au niveau des deux autres marques allemandes, BMW et Mercedes, en adoptant le diesel pour leurs modèles de prestige. A l’instar de ses concurrentes germaniques, elle est proposée en version allongée qui la transforme en limousine de luxe.

 

1993 Audi ASF Concept

 

En 1982, Ferdinand Piëch, fils de la fille de Ferdinand Porsche, passé au directoire d’Audi dans les années 70 et responsable du développement technique, signe un accord avec la firme Aluminum Company of America avec pour objectif le développement d’une voiture qui serait substantiellement plus légère que celles de sa catégorie. Prévu dès la fin des années 1980 pour remplacer la V8 (Typ 4C), introduite en 1988, le nouveau vaisseau amiral de la marque dessiné par Chris Bird et Dirk van Braeckel est présenté sous le nom d’Audi ASF Concept (ASF pour Aluminum Space Frame) en septembre 1993 au Salon de Francfort. Au total, le développement de l’Audi A8 (Typ 4D) aura coûté 700 millions de dollars. La présentation officielle du véhicule a lieu au Salon de Genève en mars 1994 avant le début de sa commercialisation en juin 1994.

 

1994 Audi A8
1999 Audi A8 4.2 quattro

 

L’Audi A8 ouvre à nouveau l’ère de l’aluminium en automobile ouverte par Panhard et sa Dyna X en 1947, première voiture de grande série avec une carrosserie entièrement en aluminium. Le choix de ce métal remarquable pour sa résistance à l’oxydation et sa faible densité permet pour la grande berline de 5.06 m ou 5.19 m pour la limousine un allégement de 140 kg par rapport à une carrosserie en acier et la cellule habitacle en aluminium est beaucoup plus rigide qu’une coque acier.

 

1999 Audi A8 3.7 quattro

 

L’Audi A8 présente un habitacle habillé de cuir et de bois. L’équipement très riche de série comprend des sièges chauffant que l’on peut régler électriquement dans quatorze positions différentes, une chaîne hi-fi Bose, un climatiseur automatique bi-zone qui régule la température intérieure en fonction de l’angle d’incidence et de l’intensité des rayons du soleil, de nombreux airbags et une trousse de premiers soins.

 

 

L’Audi A8 2.8 constitue l’entrée de gamme avec son V6 de 2 771 cm3 193 ch à 5 soupapes par cylindre avec roues avant motrices, dont le nouveau train avant à quatre bras assure un bon guidage en traction avant, tandis que le train arrière à bras trapézoïdaux est identique pour toutes les versions. La 2.8 E est aussi en transmission intégrale avec le pack Quattro.

 

1994 Audi A8 4.2 quattro

 

L’Audi A8 3.7 E présente un V8 de 3 697 cm3 230 ch avec boîte automatique Tiptronic à commande séquentielle d’origine Porsche. Elle est disponible en traction avant ou en transmission intégrale tandis que l’Audi A8 4.2 E n’est disponible qu’en version Quattro. Son moteur V8 de 4 172 cm3 affiche une puissance de 340 ch à 6 600 tr/min (couple : 410 Nm à 3 500 tr/min) avec une boite manuelle à 6 rapports dans un premier temps, puis la boite Tiptronic à 5 rapports. En 1997, arrive la version diesel TDI disponible en version 2 et 4 roues motrices avec le moteur 2,5 l de 150 ch (couple : 310 Nm à 1 500 tr/min). Ainsi équipé, ce modèle est capable de réaliser 1 000 km avec un plein.

 

1999 Audi A8 3.3 TDI quattro

 

En 1999, léger restylage esthétique mais surtout modifications d'ordre technique. La motorisation V8 3,7 L passe à 260 ch (couple : 350 Nm à 3 250 tr/min) et le V8 4,2 passe à 310 ch (couple : 410 Nm à 3 300 tr/min). En 2000, c'est le 2,5 l TDI qui passe à 180 ch (couple : 370 Nm à 1 500 tr/min). L'an 2000 marque également l'arrivée d'un V8 TDI de 3,3 l affichant une puissance de 225 ch (couple : 480 Nm à 1 800 tr/min). Ce V8 diesel ne recourt pas aux traditionnels injecteurs pompes, il se dote d'une rampe commune. Seule la boite Tiptronic à 5 rapports est disponible sur cette version.

 

2001 Audi A8 L 6.0 quattro

 

En 2001, arrive le moteur W12 de 6,0 l affichant une puissance de 420 ch à 6 000 tr/min (couple : 550 Nm à 4 250 tr/min) uniquement avec la boite Tiptronic à 5 rapports. Il s'agit d'un assemblage de deux VR6 d'origine VW. Avec cette motorisation, l'Audi A8 est alors la berline de série la plus puissante du monde pour son époque dépassant ainsi en puissance l'Audi RS4 (380 ch) et la BMW M5 (400 ch).

 

2001 Audi A8 L 6.0 quattro

 

La production de l’Audi A8 première génération est arrêtée le 4 août 2002 après 105 092 unités fabriquées. La nouvelle version (D3) est officiellement présentée au Salon de Détroit en janvier 2003. Comme l'ensemble de la gamme, cette nouvelle Audi A8 affiche la dernière version de la calandre trapézoïdale Audi, nommée Single Frame.

 

2003 Audi A8 3.0 TDI quattro