Audi A3 (1996-2003)

 

Publié par Philippe Baron le 6 décembre 2014.

 

Présentée au Mondial de l’Automobile de Paris en octobre 2006, l’A3 est alors la plus petite Audi proposée au catalogue du constructeur d’Ingolstadt. Concentrant les qualités qui ont fait les succès de la marque, l’A3 se distingue par son image haut de gamme confirmée par un design soigné, des finitions valorisantes, des motorisations performantes et des tarifs élevés.

 

 

Mécaniquement très proche de la VW Golf, dont elle partage châssis et motorisations, l’Audi A3 présente un bon niveau d’équipement dès sa finition de base, l’Attraction. La version Ambiente ajoute les phares antibrouillard, des jantes alliage spécifiques et un châssis sport surbaissé, tandis que l’Ambition est l’A3 « toutes options » avec une dotation complète.

 

 

Lors de sa commercialisation, l’Audi A3 est disponible avec des quatre-cylindres en ligne en position transversale : le 1.8 20 v de 125 ch et le 1.9 TDi de 90 ch. La version 1.8 Turbo de 149 ch arrive en avril 1997, suivie par le 1.9 TDi 110 ch en mai 1998 et le 1.6 101 ch en janvier 1999. L’été 1999 est marqué par l’apparition de la carrosserie 5 portes et de deux modèles sportifs : 1.8 Turbo 179 ch et S3 210 ch. A l'automne 1999, avec la présentation de l'A2, l'A3 n'est plus la plus petite Audi proposée par le constructeur bavarois. 

 

1999 Audi S3

 

Le modèle est restylé à l’automne 2000. Les A3 1.8 Turbo 180 ch et 1.9 TDi 130 existent maintenant en version Quattro et la S3 adopte le moteur 225 ch de la TT. L’Audi A3 (8L) cède fin 2003 la place à l’A3 (8P) qui est construite sur la même plateforme que la Golf 5 et le monospace Touran. Cette première génération aura été produite à 913 000 exemplaires. 

 

2001 Audi S3