Audi 80 (1978-1986)

1978 Audi 80 (B2)

 

Publié par Philippe Baron le 20 novembre 2015.

 

Dévoilée à l’automne 1978, la deuxième génération d’Audi 80 dite B2 est modernisée par Giorgetto Giugiaro, déjà designer du modèle en 1972, avec pour objectif d’améliorer l’habitabilité. Pour Ferdinand Piëch, le responsable du développement technique de la marque, l’Audi 80 constitue « l’idéal de tout conducteur sérieux aspirant à véhiculer sa petite famille dans les meilleures conditions ».

 

Photos : Marko Hreščan

 

Berline trois volumes, la nouvelle Audi gagne 7 cm d’empattement, 8.2 cm en largeur et 13.8 cm en longueur. L'Audi 80 B2 est d'abord équipée du 1,3 l de l’Audi 50 et du 1,6 l carburateur et injection (version GLE, remplaçante plus bourgeoise de la GTE) développant respectivement 60, 85 et 110 ch. Puis, pour 1982, elle reçoit le 1,9 l 5 cylindres développant 115 ch issu du coupé GT et réservé à la version « luxe » CD. En 1982, le 1,3 l laisse sa place à un nouveau moteur dérivé du 1,6 l et développant la même puissance que précédemment. L'année suivante, le 1,6 l est remplacé par un nouveau 1,6 l et un 1,8 l développant 90 et 112 ch selon le mode d'alimentation. Cette dernière puissance étant dévolue à la nouvelle version GTE qui replace la GLE en redevenant plus sportive.

 

1982 Audi 80 Quattro

 

Pour améliorer son niveau de sécurité active, l'Audi 80 reçoit dès 1984 la transmission intégrale. Ces versions de l'Audi 80 portent l'appellation Quattro, reprise du coupé du même nom. Au début réservée au 5-cylindres 2,1 l de (136 ch), elle est proposée, à partir du restylage de 1984, sur toute la gamme essence à partir de la version CC de 90 ch. Lors de ce restylage, l'aspect extérieur (boucliers, calandre, malle arrière plus importante), l'aspect intérieur (planche de bord, finition) et, surtout, les motorisations évoluent. Le 5-cylindres disparaît de la gamme 80 puisqu'il est réservé, dès lors, à l'Audi 90.

 

1984 Audi 80

 

Plusieurs versions sont dérivées de l’Audi 80 telle l’Audi 90 qui apparaît lors du restylage d'août 1984. En fait, cette Audi 80 est livrée avec des finitions plus luxueuses et équipées de moteurs plus puissants. Cette politique commerciale d'Audi permet de mieux distinguer les modèles classiques des modèles hauts de gamme et de mieux valoriser ces derniers. Compte tenu de sa vocation, la 90 est dotée de deux moteurs essence de 5 cylindres en ligne (2,0 litres, 115 ch ; 2,2 litres, 136 ch). En 1986 est ajoutée une version diesel, équipée d'un 4-cylindres en ligne turbocompressé (1 588 litres, 70 ch), qui ne sera pas importée en France.

 

1984 Audi 90

 

L’Audi 4000 est l'appellation donnée, en Amérique du Nord, aux Audi 80 puis 90 B2. Elle comporte quelques modifications esthétiques et techniques pour s'adapter à ce marché. Les moteurs sont tous des 5-cylindres catalysés dont les puissances sont réduites à cause des normes de pollution américaines plus sévères : le 2,2 l ne fait par exemple que 115 ch. La 4000 phase 1 comporte des pare-chocs plus imposants dont la forme est dictée par les normes de choc plus sévères outre-Atlantique. Elle dispose également de la calandre 4 phares des Quattro et Coupé GT. Par la suite, seule la face avant change entre la 4000 phase 2 et la 90, la calandre reprend celle de la 80 et les antibrouillards et clignotants (devenus sidemarkers) échangent leurs places. L'équipement est plus complet avec entre autres un intérieur cuir et la climatisation de série.

 

1980 Audi 4000

 

L'Audi Coupé GT est la version coupé de l'Audi 80 B2. Conçue au même moment que l'Audi Quattro, le Coupé GT n’apparait au catalogue qu’en septembre 1980, 6 mois après son dérivé à hautes performances. Il est d'abord doté d'un 5-cylindres en ligne de 1,9 l. En 1983, le 1,9 l est remplacé par un moteur 5-cylindres en ligne de 1 994 cm3 et un de 2 144 cm3, tous deux à injection. Des versions à 4 cylindres en ligne de 1,6 l et 1,8 l sont également disponibles (coupé GL non commercialisés en France). En 1984, le Coupé GT bénéficia - tout comme la 80 de base - d'un important restylage (modèle 1985). En outre, le moteur 2 144 cm3 est remplacé par un 2 226 cm3 monté tant sur des versions 2 que 4 roues motrices (Coupé quattro).

 

1980 Audi Coupe
1981 Audi Coupe GT

 

L'Audi Quattro est la version la plus sportive de l'Audi 80. Elle ne doit pas être confondue avec l'Audi Coupé Quattro dont elle dérive. Les deux modèles sont des coupés dotés de la transmission intégrale permanente mais la Quattro possède un moteur suralimenté. Elle est facilement reconnaissable à ses ailes élargies et à ses pare-chocs spécifiques.

 

1984 Audi 90 Quattro

 

L’Audi 80 B2 Typ 81 passe le relais à l’Audi 80 B3 Typ 89 présentée en septembre 1986. Au total, 1 680 146 Audi 80 ont été produites dont 1 405 506 Audi 80, 105 593 Audi 90 et 169 047 Coupé.

 

1984 Audi Coupe GT 5E