Audi 80 (1972-1978)

Audi 80 GL

 

Publié par Philippe Baron le 23 décembre 2012.

 

En 1972, Ludwig Kraus du bureau d’études d’Audi exploite le nouveau slogan de la marque « L’avance par la technologie » pour l’Audi 80 destinée aux classes moyennes. Dessinée par Hartmut Warkuss, déjà auteur du coupé 100 S et futur designer de la Bugatti Veyron, l’Audi 80 répond aux attentes des clients modernes, dynamiques et exigeants. Elle est récompensée en 1973 par le prix de Voiture de l'Année.

 

 

L’Audi 80 est le symbole du renouveau d’Audi relancée par Volkswagen après le rachat de l’usine d’Ingolstadt et de son absorption dans l’ancien conglomérat Auto Union. Cette réussite est en grande partie due à Ludwig Kraus, l’homme qui dirigeait le bureau d’études et qui est parvenu à faire passer ses idées alors même que Volkswagen avait pour seule ambition d’utiliser les chaînes de production pour assembler sa Coccinelle.

 

 

Ludwig Kraus réussit à imposer la traction avant, des zones de carrosserie déformables pour améliorer la sécurité, un train avant à correction automatique de trajectoire lors des freinages en courbe, une géométrie du train avant qui participe activement à une efficace tenue de route et un essieu auto-stabilisateur à torsion qui permet un parallélisme et un carrossage constants. Autant dire que dès le départ, Ludwig Kraus exploitait  le nouveau slogan de la marque : L’avance par la technologie.

 

Audi 80 GLS

 

A son lancement, le plan de relation publique tient à mettre en avant les qualités de l’Audi 80 par les essais sur route pour tester son confort, ses performances et sa direction « auto-stabilisante » lors de freinages en catastrophe sur bandes de roulage à « surfaces d'adhésion différentes ». La présentation aux concessionnaires inclut d’office l'essai sur route à pleine charge (4-5 personnes) y compris le test de freinage brutal avec effet auto-stabilisateur.

 

Audi 80 B1 GL Audi 80 L

 

Quand Rudolf Leiding, le nouveau cadre en chef de VW à l’époque, prit conscience du potentiel de l’Audi 80, il en fera le moteur standard qui équipera  les autos à venir jusque dans les années 2000. La Passat reprendra  notamment sa mécanique et sa plate-forme et la version 110 ch à injection de l’Audi 80 GTE finira même dans la Golf GTi, mais en étant retourné de 90°.

 

 

La véritable gamme de l’Audi 80 se décline à partir de l’automne 1972.  La version de base (1.3 l de 55 ch) est évidemment dépouillée à l’extrême.  Le package L (Economique de Luxe) propose 5 ch de plus, un amortisseur de direction, une montre, un allume-cigare, un lave-glace, des accoudoirs rembourrés à l’avant et quelques chromes supplémentaires. La version S offre un moteur 1.5 l de 75 ch puis la LS, un peu mieux dotée esthétiquement. 

 

Audi 80 B1 1976 Audi 80 B1 1976

 

Vient ensuite le haut de gamme, la 80 GL de 85 ch, qui se distingue notamment par ses phares à doubles optiques à halogène ainsi que par un intérieur revalorisé avec garnitures de sièges en velours, un profil en caoutchouc sur les pare-chocs, des chromes en plus et quelques améliorations techniques, à l’image de l’alternateur 770 W ou des essuie-glaces automatiques avec relais temporisateur. L’ensemble de ces modèles sont en version deux portes, la quatre portes ne sera disponible qu’à partir du printemps 1973. 

 

 

Un modèle GT est dévoilé en automne, au Salon de Francfort.  Son moteur développe 100 ch pour une vitesse maximale de 175 km/h, le 0 à 100, départ arrêté en 10.2 s. En 1976, cette version se munie d’une injection pour atteindre 110 ch. De plus cette année-là, l’Audi 80 subit un remodelage qui la rapproche esthétiquement de la 100 de deuxième génération avec ses optiques rectangulaires. 

 

 

Le succès de l’Audi 80 dépasse largement les frontières puisque plus de 400 000 exemplaires seront vendus à l’étranger dont 157 869 aux Etats-Unis jusqu’en 1979, sous le nom d’Audi Fox, y compris sa variante station wagon, qui n’est autre qu’une Passat Volkswagen  Variant rebadgée. L’Audi 80 dépasse le million d’exemplaires en mai 1978 (1 103 766) avant de céder sa place à la génération B2 en septembre 1978.

 

Audi 80 GTE