Aston Martin DB6 (1965-1970)

Aston Martin DB6

 

Publié par Philippe Baron le 28 février 2016.

 

Produite en octobre 1965, l'Aston Martin DB6 est l'ultime évolution de la célèbre série DB initiée par David Brown en 1948. Elle assure la succession de la DB5, devenue une icône grâce en partie à James Bond, incarné par Sean Connery, dans Goldfinger, où elle était bardée de gadgets. La DB6 évolue vers le luxe et le confort marquant ainsi un changement dans la philosophie d’Aston Martin qui affiche maintenant des ambitions beaucoup plus tournées vers le Grand Tourisme que la compétition.

 

 

Esthétiquement, l'avant de la DB6 est quasiment identique au modèle précédant avec les mêmes phares carénés de style compétition. Toutefois, la plaque d'immatriculation scinde le pare-chocs en deux parties et la bouche d'air prend place en dessous. La DB6 repose sur un châssis rallongé de la DB5. L’empattement s’est étiré de 9.5 cm. La voiture est plus haute aussi avec son pavillon qui s’élève d’environ 2.5 cm. Cette transformation profite à l’habitacle. Alors que la DB5 était une stricte deux places, la DB6 offre plus d’espace aux passagers arrière, et davantage de confort et d'équipement. 

 

Aston Martin DB6 Vantage - Photos : Bonhams

 

Le châssis a été conçu selon le procédé "Superleggera" élaboré par le carrossier italien "Touring", et qui procure un châssis rigide fait de tubes de faible diamètre. Le traitement de la partie arrière du véhicule constitue la principale évolution de la voiture. Son spectaculaire arrière tronqué exploite les progrès aérodynamiques réalisés par Aston Martin après une série de tests en soufflerie étudiés dès la conception de la DB6. Il a pour effet de stabiliser la voiture à haute vitesse. 

 

Aston Martin DB6 Vantage

 

Sous sa robe d’aluminium, la DB6 offre l'intégralité de la mécanique de la célébrissime DB5, un moteur 6 cylindres 4L, double arbres à cames alu et 3 carburateurs SU qui permettent de développer 286 ch à 5 500 tr/mn en version de base et 330 ch à 5 750 tr/mn dans sa version Vantage. Dans cette dernière version, qui se distingue par un logo au niveau des extracteurs d’air dans les ailes avant, la vitesse maximale grimpe à 238 km/h et un 0 à 100 km/h en 6.3 secondes .Pour la boite de vitesse, Aston Martin laisse le choix pour sa sportive familiale entre la boite de vitesse ZF à cinq rapports synchronisés ou une boite automatique 3 rapports Borg Wagner.

 

Aston Martin DB6 Vantage

 

Une version Cabriolet, nommée Volante, est présentée au Salon de Londres 1966 et remplace le cabriolet DB5 fabriqué entre 1963 et 1965. La fin de production de la DB6 intervient en novembre 1970 avec 1 782 exemplaires tous types confondus produits. 

 

Aston Martin DB6 Vantage Volante
Aston Martin DB6 - Photos : Bonhams
Aston Martin DB6 Vantage
1965 Aston Martin DB6 Vantage Shooting Brake by Harold Radford produite à 6 exemplaires.
1967 Aston Martin DB6 Shooting Brake by FLM Panelcraft produite à 2 exemplaires - Photos : Tim Scott, RM Auctions