Aston Martin DB4 (1958-1963)

1961 Aston Martin DB4 GT Coupé - Crédit : Bonhams

 

Publié par Philippe Baron le 12 février 2013.

 

Première voiture produite dans l’usine de Newport Pagnell, la DB 4 symbolise le renouveau d’Aston Martin sous l’impulsion de son propriétaire David ‘DB’ Brown en établissant un style valorisant qui allait perdurer avec des changements mineurs jusqu’au début des années 70. La DB4 de 1958 inaugure également une famille de série toutes plus belles, plus puissantes, les unes que les autres.

 

 

1962 Aston Martin DB4 - RM Auctions

 

Dessinée par Touring, l’Aston Martin se positionne en rivale directe de la Ferrari 250 GT. Son nouveau 6-cylindres double arbre, conçu par l’ingénieur polonais Tadek Marek, est issu de la compétition, testé sur le prototype de la DBR2 Sport. Ce moteur de 3.7 litres, qui développe 240 ch, est accouplé à une nouvelle boîte de vitesses David Brown à 4 rapports synchronisés. Le solide châssis plate-forme dû à Harold Beach remplace la structure multitubulaire de la DB2/4 incompatible avec la technologie Superleggera mise au point par la carrosserie Touring de Milan. La carrosserie est composée de panneaux en aluminium soudés l'un à l'autre et qui reposent sur un treillis tubulaire. Les points forts qui en découlent sont tout d'abord la légèreté de l'ensemble mais aussi l'esthétisme que permet ce type de structure. La suspension avant indépendante à bras tiré de la DB2/4 cède la place à des triangles tandis qu'à l'arrière la DB4 reçoit un essieu rigide avec barres de Watts à la place des barres Panhard. Avec ses freins à disque aux quatre roues, la DB4 est la première voiture capable d'accélérer de 0 à 160 km/h et de s'arrêter en moins de 30 secondes. Sa vitesse de pointe est enregistrée à 224, 2 km/h lors d’un essai de « The Motor Magazine » en 1960, avec une consommation de 16 litres aux 100 km.

 

 

1962 Aston Martin DB4 Coupe - RM Auctions

 

Fabriquée d'octobre 1958 à juin 1963, la DB4 est répertoriée en cinq "Series", non déterminées par l'usine, mais ultérieurement par l'Aston Martin Owners club pour faciliter l'identification, au fur et à mesure de l'évolution esthétique du modèle ou de sa mécanique. La version Vantage désigne la plus puissante version de la DB4 avec 250 ch. La DB4 GT est plus légère de près de 80 kg grâce à l’emploi de tôle de carrosserie plus fine et plus puissante grâce à des compresseurs et au double allumage qui portent la puissance à 302 ch. C’est la plus rapide des DB4 avec 245 km/h revendiqués. En 1959, La DB 4 GT connaît une version d’exception construite par le maître carrossier milanais Zagato. Elle est considérée comme la plus prestigieuse Aston Martin de tous les temps, produites seulement à 19 exemplaires.

 

Aston Martin DB4 GT Zagato

 

Le cabriolet DB4, lancé en septembre 1961, est lui aussi très exclusif avec seulement 70 exemplaires produits.  Combinant les qualités habituelles de style et de performance d'Aston Martin avec les joies de la conduite en plein air, le cabriolet britannique est particulièrement prisé et recherché aujourd'hui. La production totale de la DB4, toutes versions confondues, représente 1 110 exemplaires.

 

1961 Aston Martin DB4 Vantage Convertible - RM Auctions
1960 Aston Martin DB4GT - RM Auctions
1961 Aston Martin DB4 GT - RM Auctions
1960 Aston Martin DB4 GT - Gooding & Company
1961 Aston Martin DB4 Series 4 - Gooding & Company
1963 Aston Martin DB4 série 5 Vantage cabriolet - Bonhams
1961 Aston Martin DB4 Series II - Bonhams
1961 Aston Martin DB4 4.2-Litre Sports Saloon - Bonhams