Alfa Romeo Giulia Sprint GT (1963-1976)

Alfa Romeo Giulia Sprint GT (1963-1976) 1974 Alfa Romeo Giulia Sprint 2000 GTV - Photo : Motor Classic & Competition

 

Publié par Philippe Baron le 15 mai 2013.

 

Marque élitiste à ses débuts, avec une production qui tenait encore de l’artisanat au sortir de la guerre, Alfa Romeo ne prend une dimension industrielle qu’au début des années 50. Après le succès des berlines 1900 (1950), puis de la gamme Giulietta (1954), la firme italienne franchit un nouveau pas en 1962 en présentant la Giulia. En septembre 1963, ce modèle tonique donne naissance à un coupé dont la silhouette élégante et moderne est signée Giugiaro pour Bertone. Dévoilé en septembre 1963, baptisé désormais Giulia Sprint GT, d’évolutions techniques en retouches d’esthétiques, le coupé survivra aux modes pendant près de quinze ans.

 

 

La mécanique est un quatre-cylindres 1 592 cm3 tout aluminium, coiffé d’une culasse à deux arbres à cames en tête, développant 106 ch et alimenté par deux carburateurs double corps. La transmission est assurée par une boîte à cinq rapports précise, rapide et parfaitement maîtrisée. Côté freinage,  les quatre roues disposent de disques.

 

 

Très tôt, le constructeur se tourne néanmoins vers une clientèle moins fortunée en commercialisant la 1300 Junior. Reconnaissable à son unique barrette de calandre (jusqu’en 1974), la petite n’a absolument rien d’une Alfa Romeo au rabais, comme en témoigne son moteur 1 300 cm 3 qui lui autorise des pointes à 170 km/h. De loin la plus diffusée, elle sera maintenue au catalogue jusqu’à l’extinction du modèle en 1977.    

 

Alfa Romeo Giulia GTV 2000 1973

 

Evolution :  

 

1965 : Giulia Sprint GTA en février avec moteur à double allumage (115 ch) et caisse allégée (carrosserie en alliage léger, équipement intérieur réduit, 745 kg). Lancement au salon de Genève de la Giulia GTC par Touring (cabriolet).

1966 : La Sprint GT laisse place à la Sprint GT Veloce en mars (109 ch, légères retouches extérieures et intérieures). Nouvelle GT 1300 Junior à la présentation simplifiée (1 290 cm3, 89ch, 175 km/h). Suppression de la Sprint GTC en fin d’année.   
1967 : GTA SA en février (double compresseur, 220 ch) Nouvelle 1750 GTV en mars avec face avant retouchée, tableau et planche de bord modifiés, sièges baquet, freinage revu, barre stabilisatrice arrière et roue de 14 pouces (1 779 cm3, 114 ch, 187 km/h). Commercialisation en septembre.

1968 : Suppression de la Sprint GT Veloce en janvier. GT 1300 Junior Série 2 avec intérieur de 1750 GTV et barre antiroulis arrière, GTA 1300 Junior en juin (équipement Giulia Sprint GTA, 1290 cm3 et 96ch).  

 

1964 Alfa Romeo Giulia Sprint GT 1964 Alfa Romeo Giulia Sprint GT

 

1969 : Abandon de la GTA en cours d’année. 1750 GTV Série 2 et GT 1300 Junior Série 3 en septembre (double circuit de freinage, pédalier suspendu, nouveau pare-chocs avant avec clignotants, intérieur remanié). Calandre à 4 phares de mêmes diamètres sur 1750 GTV.

1970 : GTAm sur base 1750 GTV (coque en acier, mécanique réalisée, 1985 cm3).1971 : Nouvelle 2000 GTV avec calandre striée, feux arrière larges, enjoliveurs avec boulons apparents et pont autobloquant à 25 % (1 962 cm3, 132 ch, 195 km/h). Commercialisation en septembre. Arrêt de la compétition pour la GTAm.

1972 : Arrêt de la 1750 GTV au cours du premier semestre. GT 1600 Junior (présentation idem 1300  Junior, 1570 cm3 et 109ch) en septembre. Fin de la GTA 1300 Junior.

1974 : GT 1300/1600 Junior à la présentation extérieure identique à la 2000 GTV (sauf feux arrière) en fin d’année.

1976 : Fin de production des GT Junior et GTV. Plus de 200 000 exemplaires, toutes versions confondues, auront été fabriqués.   

 

Alfa Romeo Giulia Sprint GT Cabriolet 1964 66 Alfa Romeo Giulia Sprint GT Cabriolet 1964 66
1969 Alfa Romeo Giulia GT 1300 Junior - Photos : Classicar Garage
Alfa Romeo Giulia GTV 2000 1973
1974 Alfa Romeo GT 1600 Junior 1974 Alfa Romeo GT 1600 Junior - Photo : Marc Vorgers