Alfa-Romeo 75 SZ (1989-1991)

Photo : Marc Vorgers

Publié par Philippe Baron le 25 février 2012

 

Dans les années 1980, Alfa Romeo est au bord de la faillite. Fiat lui vient finalement en secours en 1986 et pour réaffirmer l’identité sportive de la marque, l’étude d’un véhicule-image est alors lancée.


Photos : Tom Wood, RM Auctions

 

Au salon de Genève 1989, le nouveau coupé sportif est dévoilé au public. Le projet ES30 a laissé place à l'appellation SZ, avec un "S" pour "Sprint" et un "Z" pour "Zagato" bien sûr. Conçue en interne par Alfa Romeo, la SZ repose sur une plate-forme d'Alfa 75, sensiblement modifiée. Robert Opron, le concepteur français des phares tournants de la DS en 1967, est l’un des deux chefs designer du projet.

 

 

Sous un style massif, la 75 SZ bénéficie d’un dessin et d’une conception assistés par ordinateur d’où un Cx de 0.30. La structure en acier dérive de la berline 75, la carrosserie étant en matériaux composites, plastique renforcé de fibre de verre appelé Modar, le pavillon et les portes étant en aluminium.

 

 

Techniquement, il s’agit d’une Alfa 75 entièrement revue par Alfa Corse, le département compétition de la marque. Le V6 3.0l subit une cure de vitamines pour délivrer 210 chevaux à 6 200 tr/mn et un couple de 5 mkg à 4 500 tr/mn. Sa vitesse maximale est annoncée à 245 km/h et le 0 à 100 km/h est atteint en 7 secondes.

 

 

La production sera limitée à mille exemplaires. La 75 SZ, devant redorer le blason d’Alfa Romeo, aura symbolisée la fin d’une époque, celle des Alfa pur jus. Avec son esthétique agressive et sa diffusion limitée, elle est devenue une icône du monde alfiste.