Auburn 12-160 A / 161A Boattail Speedster (1932-1934)

1932 Auburn V-12 Boattail Speedster - Photo : Gooding & Company

 

Publié par Philippe Baron le 27 avril 2014.

 

A l’âge de 15 ans, Errett Lobban Cord quitte l'école et se fait engager comme vendeur de voitures. Doué pour la vente, il l’est aussi pour modifier des moteurs et créer de nouvelles carrosseries, notamment sur des châssis de Ford T. En 1924, les investisseurs bancaires de Chicago qui contrôlent la marque Auburn, au bord de la banqueroute, propose  à E.L. Cord la direction de l'entreprise. Ce dernier accepte tout en obtenant le contrôle total de l'entreprise, ainsi que 20% des profits et l'option de racheter la marque dès son équilibre retrouvé.


1932 Auburn 12-160 Speedster - Photos : Bonhams

 

Chez Auburn, E.L. Cord redresse la barre dès 1926. En 1931, Il décide de doter la gamme Auburn d’un moteur V12. A son lancement, la série 12-160A comprend plusieurs silhouettes de carrosserie qui témoignent du talent de styliste d'Alan Leamy. Le Speedster est le modèle le plus vendu. Le moteur est un 12-cylindres en V Lycoming implanté longitudinalement à l’avant, d’une cylindrée de 6 407 cm3. Alimenté par un carburateur Stromberg, il développe une puissance maxi de 160  ch à 3 500 t/mn. Ce moteur V12 est équipé d'un ingénieux différentiel roues-libres "Dual Ratio" qui permet de désaccoupler le moteur lorsque la pédale d'accélérateur est relâchée. Commandé par un levier au tableau de bord, le système permet de disposer de deux allures pour chacune des trois vitesses, ce qui permettait de modérer la consommation d'huile et de carburant. Carrosserie et châssis sont réalisés en acier, aussi le poids de la voiture est considérable : 2 095 kg pour le Speedster. Ce qui limite un peu ses performances : la vitesse maximum atteinte est de tout de même 160 km/h.

 

 

 

Si le type 12-160A est techniquement très intéressant, c'est par son prix singulièrement réduit de 975 dollars qu'il se fait remarquer du public. A l'époque en 1932, le châssis-moteur était commercialisé au tarif de seulement 1 245 dollars. En dépit de son impressionnante puissance et de sa sophistication, il coûtait moins cher que le 8-cylindre Dodge de l'année équivalente. Cela fut même une contre-performance commerciale car une partie de la clientèle se demanda s’il n’y avait pas de vices cachés pour qu’elles soient vendues aussi peu chères. Ce n'était pas du tout le cas, mais cette suspicion fit perdre plus d'un million de dollars à la marque cette année-là. De ce fait, dès l’année 1933, bien que les modèles identiques aient été rebaptisés 12-161A, les ventes s’écroulèrent. A l’arrêt de la production en fin d’année 1934, tous modèles confondus, 1 261 exemplaires avaient été fabriqués.


1932 Auburn 12-160A Boattail Speedster - Photos : Worldwide Auctionneers